VOODOO CIRCLE, l'interview promo de ''Raised On Rock''
United Rock Nations

27/01/2018
7640 vues

Nous avons rencontré Alex Beyrodt, le guitariste et leader du groupe Voodoo Circle. Dans un long entretien de près de 30 mn, il nous dévoile les secrets de fabrication du magnifique nouvel album "Raised On Rock".

Voici ce que Alex nous confie concernant le changement de chanteur:
"Exactement comme ça se passait avec David. On s'assoit côte à côte et on se regarde, on parle, on écoute de la musique. Herbie commence à chanter et ensuite je commence à entendre quelque chose dans ma tête. Je lui chante et ensuite il commence à travailler dessus. Certaines chansons il les a fait tout seul et c'est ça c'est génial, par exemple "You Promised Me Heaven". C'est une chanson que j'ai envoyé à Herbie pour qu'il puisse essayer sa voix quand il a voulu nous rejoindre, et ce n'est pas une chanson facile, et en fait c'était la chanson préférée de sa femme. Il a créé la mélodie et il a tout fait tout seul. C'est exactement cette version que nous avons sur l'album. Cette première chanson qu'il m'a renvoyée. Je travaillais comme ça aussi avec David. C'est la façon de fonctionner de Voodoo Circle. On ne fait que se regarder et il doit y avoir une alchimie. J'avais une super alchimie avec David et j'ai la même avec Herbie."

Sur cet album, Alex a utilisé de nombreuses guitares. Voici ce qu'il nous explique:
"Je donne toujours à la chanson ce qu'elle demande. Lorsque j'ai fait le premier album de Voodoo Circle, j'étais à fond sur la Stratocaster et je jouais que de sur une Stratocaster. J'étais vraiment un mordu de cette guitare. Quand j'ai commencé à écrire des chansons pour le second album, je les ai écrite avec une Stratocaster et quand j'ai réécouté les chansons je me suis dit que c'était un rif et que ce rif me criait de le jouer avec une Les Paul.
Mon image que je m'étais formé ces vingt ou trente dernières années était celle d'un joueur de Strat alors j'étais un peu effrayé de prendre une Les Paul pour jouer mais ensuite je me suis dit que si la chanson réclamait une Les Paul je devais lui donner ce qu'elle demandait et c'est à ce moment-là que j'ai commencé à jouer et à enregistrer avec une Les Paul. A ce moment-là quelque chose de bizarre c'est passé. Je me suis mis à découvrir un tout nouvel instrument."

"Pour un non-musicien ou un non-guitariste cela peut paraître stupide, mais on ne joue pas de la même façon sur une Les Paul ou sur une Stratocaster. Ce sont deux guitares électriques mais la manière de jouer sur chacune d'elle est différente. J'ai découvert la Les Paul et je suis tombé amoureux. Pendant que j'enregistrais le second album de Voodoo Circle, je me suis dit : « Alex, regarde Joe Bonamassa il change de guitare à chaque chanson sur scène. Il fait exactement ce que tu viens de découvrir. Il donne à la chanson ce que la chanson demande. Ce que le rif demande. Pourquoi tu ne pourrais pas faire pareil. » Pas que je me compare à Joe Bonamassa, mais j'aime jouer sur des guitares différentes et jouer sur les nuances et trouver quelle guitare convient le mieux à la chanson. On entend même une Telecaster dans l'intro de "You Promise Me Heaven". J'ai un bon assortiment de guitares. Dans le passé j'enregistrais qu'avec une seule guitare, mais plus maintenant. J'ai tellement de guitares qui sont enregistrées sur cet album que je ne pourrais pas vous dire lesquelles j'ai utilisées. Par contre on peut l'entendre sur l'album, j'ai joué avec différents sons et j'essaie toujours de trouver la bonne guitare pour le bon son et le bon son, le bon effet et c'est pour ça que pour chaque chanson de Voodoo Circle, on a un son différent."

Retrouvez l'interview complète ci-dessous.
Traduction : Catherine Tessier (http://translateng.e-monsite.com/)