Interview de Johnny Hedlund, bassiste/vocaliste de Unleashed Interview de Johnny Hedlund, bassiste/vocaliste de Unleashed 

Interview de Johnny Hedlund, bassiste/vocaliste de Unleashed
Anibal BERITH
Journaliste

11/10/2021
92 vues

Pour la sortie de "No Sign of Life", quatorzième album d'un des groupes pionniers du death metal suédois, Unleashed, le bassiste/vocaliste, Johnny Hedlung, s'est rendu disponible pour répondre à ces quelques questions initiées par Anibal Berith pour United Rock Nations.

Salut Johnny, merci pour ta disponibilité pour nous parler de la nouvelle bombe d'Unleashed !
Il y a 30 ans, sortait le 1er album d'Unleashed " Where No Life Dwells " avec " Before the Creation of Time ". Pourquoi cette chanson est-elle devenue un hymne de death metal old school ?



Peut-être qu'il y avait assez d'énergie dedans pour que ça colle. Elle a également été promue à l'époque avec une vidéo live qui est devenue très virale sur l'émission Headbangers ball par exemple.

Peux-tu nous expliquer le sens de cette chanson ?



Je voulais faire une chanson sur le fait qu'il devait y avoir quelque chose "avant" la création du temps. C'est-à-dire avant que nous comprenions le temps et l'espace comme nous savons le faire aujourd'hui. L'Homme a évolué à partir de quelque chose. Nous avons une histoire. Nous n'avons pas simplement évolué à partir de rien. Le sujet est assez passionnant je pense, mais difficile à saisir si l'on se compare à l'univers, etc.

Avec Unleashed, vous êtes des pionniers du Death Metal Old School suédois, quelle est votre vision de ce genre musical 30 ans plus tard ?



Je pense que ça s'améliore tout le temps. Et c'est normal. Aujourd'hui nous sommes à un endroit où nous pouvons réellement offrir ce type de musique à tout fan de Heavy Metal. Ce n'était pas si facile il y a 30 ans.

Un 14ème album cette année, le 12 novembre, " No Sign of Life ". Comment vois-tu l'évolution du groupe depuis ses débuts ?



Lorsque nous avons commencé, nous ne savions évidemment pas à quoi nous attendre, donc je suis plutôt satisfait des choses. Naturellement, j'aurais aimé gérer un peu mieux le côté légal et commercial des choses dès le début, mais quoi qu'il en soit, je pense que c'est une belle aventure pour nous, c'est sûr !

Comment travaillez-vous ensemble pour l'écriture des chansons ? Travaillez-vous de la même manière aujourd'hui et plus particulièrement pour ce nouvel album ?



Oui, nous travaillons à peu près comme d'habitude. Fredrik s'occupe de la plupart des musiques et je m'occupe des paroles. Nous nous envoyons nos enregistrements par voie numérique; ainsi qu'aux autres membres du groupe et nous décidons sur quelles chansons nous allons continuer à travailler. Nous évaluons ensuite les chansons une fois qu'elles sont terminées et, normalement, nous pensons de la même manière après 32 ans dans l'industrie, donc il n'y a pas trop de discussions. (rires)

Peux-tu nous expliquer la signification, le concept de " No Sign of Life " ?



L'histoire de l'album se déroule dans le désert, dans la péninsule du Sinaï. C'est là que les guerriers de Midgard chassent les armées du Christ Blanc. Lorsqu'ils pénètrent dans l'immense désert, et dans le pays de Caanan, le sentiment général est qu'il n'y a aucun signe de vie, alors que la chasse se poursuit.

Peut-on dire qu'il y a un lien entre chaque disque ou qu'il s'agit à chaque fois d'une nouvelle histoire ?



Oui, chaque chanson suit la trame de "The World of Odalheim", un livre que j'ai commencé à écrire il y a plusieurs années et que je n'ai jamais terminé . Puis nous avons décidé de mettre les chapitres en chansons pour ainsi dire. Et c'est maintenant le 5ème album consécutif avec la même histoire.

Explique-nous ta passion pour les vikings et la mythologie scandinave ?



Oh c'est une question très vaste ! C'est plus un mode de vie qu'autre chose, mais je pense qu'on peut aussi appeler ça une "passion". Le passé, le présent et le futur des traditions et des valeurs vikings sont les sources de la plupart de mes textes. L'inspiration du passé, combinée aux événements d'aujourd'hui, et j'essaie d'apporter ce qu'il y a de bon dans le futur. C'est un vaste domaine, bien sûr, mais c'est la version courte.
Les contes d'autrefois nous en disent long sur la façon dont les choses étaient à l'époque, mais aussi sur ce que nous sommes aujourd'hui et pourquoi. Ces contes perdurent dans le temps et il y a une bonne raison. Car vous pourriez sérieusement commencer de nouveaux contes en suivant cette même route et ça resterait tout aussi important. L'histoire est aussi écrite par nous, et sera écrite par nos enfants. Les choses qui sont importantes dans la vie seront toujours une chose fondamentale à écrire et à raconter à nos jeunes pour qu'ils puissent vivre une vie bonne et forte aussi. Et surtout, pour qu'ils puissent se préparer à ce qui est encore à venir.

Si tu devais choisir trois chansons de cet album, laquelle préfères-tu ? Et pourquoi ?



Oh, c'est une question à laquelle je ne peux vraiment pas répondre correctement. Je les aime toutes autant, sinon elles n'auraient pas été sur l'album. Mais bon, au moins la chanson éponyme aurait été présente s'il n'y avait pas eu d'autre choix qu'une seule chanson. A part ça, je ne sais vraiment pas. Il s'agit de savoir lesquelles représentent le mieux l'album et je dois dire toutes, sinon je serais fou hahaha !

La pandémie semble se calmer, qu'en est-il des prochains concerts ? Serez-vous en tournée en France ?



J'espère bien que nous pourrons venir en France le plus tôt possible. Notre premier concert après la pandémie sera aux Pays-Bas le 10 décembre. Le meeting Metal d'Eindhoven. Je peux seulement espérer que c'est fini maintenant et que les choses reviennent à la normale.

Avec Entombed, Dismember et Grave, on peut dire que vous formez le big 4 du Death Metal suédois. Que pensez-vous de cette idée ?



Ca me convient parfaitement.

Pensez-vous qu'il serait possible de vous avoir tous les quatre en tournée pour un " Swedish Death Metal Big 4 " par exemple ?



Nous l'avons fait il y a quelques années en fait. C'était une tournée de folie et nous nous sommes bien amusés. Beaucoup de concerts à guichets fermés et une foule incroyable partout.

Merci beaucoup pour l'interview Johnny et bonne chance pour "No Sign of Life"!



Vive Odin !
Johnny
Live-Reports
Unleashed
03/09/2016