Interview avec Robin Zander de CHEAP TRICK pour la sortie de "In Another World" ! Interview avec Robin Zander de CHEAP TRICK pour la sortie de "In Another World" ! 

Interview avec Robin Zander de CHEAP TRICK pour la sortie de "In Another World" !
Carmziofa
Rédacteur en Chef

01/04/2021
73 vues

Traduction by Émilie Calas / Des milliers de mots
Des milliers de mots

Robin salut, nous sommes très heureux de pouvoir t’avoir avec nous aujourd’hui pour parler du nouvel album de Cheap Trick, « In Another World », un album superbe !



Bonjour tout le monde, je vais bien merci, très heureux de participer à cette interview !

Années après années vous continuez de réaliser des albums géniaux, et de vous produire sur scène. Comment vous sentez vous, quelques semaines avant la parution de votre nouvel album "In Another World" ?



Nous sommes vraiment heureux qu'une maison de disque nous ait signé pour que l'on réalise un nouvel album chez eux. Car après 20 albums, et surtout après 19 disques, vous vous dites : finalement ce que t'as fait a abouti !

Récemment j'ai lu un livre écrit par Doug Brod et il se souvient d'une interview où vous dites : "nous sommes connectés musicalement, et après 3jours de répétitions en 1974, nous savions, chacun de nous, que nous étions le meilleur groupe de rock aux alentours !



C'est la vérité ! Nous avons commencé directement après seulement 3 répétitions à jouer dans tous les endroits où il était possible de jouer !

Quand de nombreux groupes se séparent, 47ans après, Rick, Tom et vous êtes toujours ensemble. Comment expliquez-vous cette alchimie entre vous ?



J'aime dire que nous sommes liés musicalement. Nous ne jouons pas ensemble ou quelque chose comme ça. On semble se retrouver musicalement d'une façon unique ! Et vous savez, si vous vous sentez toujours heureux et en confiance avec votre créativité, pourquoi tout arrêter ? C'est ce que nous sommes en tant que musiciens.

‘’In Another World’’ a été conçu durant la pandémie mondiale, quand le monde était totalement confiné. Est-ce l'une des raisons pour laquelle l'album s'appelle "In Another World" ?



Il s'appelle ‘’In Another World’’ car il y a une chanson dans l'album du même nom. Je pense qu'elle décrit parfaitement le climat dans lequel nous vivons aujourd'hui, et spécialement dans notre pays je pense... Où celui-ci est si divisé et où il y a tant de violence qui se repend. Les paroles sont comme le reflet de notre environnement direct.

Si on compare l'industrie de la musique dans les années 70 à maintenant, vous vous développez vraiment dans un nouveau monde ! Comment vivez-vous cette évolution vers plus de musique digitale plutôt que vers des produits physiques (CD, vinyles...) ?



Je pense que c'est excitant vraiment ! Le monde de la musique se développe, la production de musique se développe, puis le format digital est sorti et même si vous préférez les enregistrements en analogique, il est toujours possible d'enregistrer vos pistes par ce biais et de le transférer sur un format digital. Dans un certain sens cela peut permettre de garder ses racines. Même la façon dont les personnes peuvent créer des sons a évolué ! Maintenant vous pouvez même enregistrer depuis votre chambre !

Dites-nous à propos de ce nouvel album. Je sais que vous ne vivez pas tous dans les mêmes villes, comment se déroule le processus d'écriture ?



Nous écrivons des chansons chacun de notre côté, mais dès fois les chansons ne sont pas finies, ou des fois, nous n'avons que des bouts et morceaux. Alors nous rapportons toutes ces chansons au studio, et les chansons sont composées là-bas. Une idée d'un mec n'est pas aussi bonne que celle de 4 mecs !

Je sais qu'habituellement vous enregistrez en écrivez les chansons ensemble, mais je pense que par rapport à ce que vous venez de me dire, ce n'est pas la même méthode pour cet album. Car chacun amène ses propres chansons.



Nous avons 3 paroliers dans le groupe, alors pour vous décrire, Tom va apporter la partie basse, avec quelques riffs et peut-être un titre. À partir de ça, dans le studio nous allons bosser un arrangement, enregistrer des riffs de guitare, des changements d'accords, et à partir du titre je vais écrire les paroles et une mélodie. Ce qui devient une chanson ! Le processus est différent à chaque fois, dès fois l'inspiration vient des journaux, dès fois simplement grâce à une fille marchant dans la rue ! Les idées semblent se présenter facilement à nous. Nous sommes heureux d'être ici et on adore composer, enregistrer et spécialement partir en tournée !

Ce qui est intéressant dans ce nouvel album c'est que nous pouvons retrouver tous les codes de votre style. Et plus particulièrement votre voix qui est toujours aussi géniale. Votre ton de voix est facilement identifiable. Comment conservez-vous cette puissance ? Vous vous exercez régulièrement ?



Merci beaucoup ! En réalité je ne pense pas vraiment à ça. C'est quelque chose que j'ai toujours fait, j'ai toujours eu ce cadeau qu'on m'a donné, mais comme tout autre chose, je dois en prendre soin, m'échauffer avant les concerts comme le font la plupart des chanteurs en particulier ceux qui tournent énormément. J'ai à l'occasion veillé jusqu'à 2 jours en soirées et n'ai eu aucuns problèmes pour chanter le jour suivant mais maintenant ce n'est plus la même chose. Aujourd'hui je dois plus prendre soin de moi ! C'est assez dur de répondre à cette question car c'est ma voix et je ne sais pas comment l'expliquer mais elle a toujours été mon amie et a toujours été présente.

Parlons de vos paroles. Comment a été l'écriture sur ce nouvel album ? Quels sont les principaux thèmes abordés ?



Je pense que c'est un message d'espoir, un appel à prendre soin de ses classiques, et un rappel à écouter des vieux comme nous ! Ouvrir ses yeux et son cœur aux autres personnes ayant différentes opinions des vôtres. Actuellement dans notre pays, les politiciens sont vraiment d'étranges personnes : c'est leur moment pour commencer à nous dire la vérité, ils ont menti si longtemps, ont causé la division et tant de violence. Je me sens si mal car la démocratie est fragile et on se doit d'en prendre soin, comme vous prendriez soin de votre voix !

Vous pensez que le nouveau président peut faire évoluer la situation actuelle ?



Je pense que oui mais ça prendra un peu de temps pour réellement avoir un impact, on a besoin de se souvenir de ne pas trop écouter mais faire plus attention aux actions mises en place.

Parlons de quelques-uns de vos titres :
On aime beaucoup la ballade "Another World". Je parle de la première version (ndl et non pas la version ‘Reprise’). Elle dégage une forte émotion et elle a cette intensité que seul des artistes comme John Lennon pouvaient avoir. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce titre ?



Cette chanson a été écrite par le groupe et Julian Raymond, notre producteur que l'on considère comme un membre à part entière du groupe. Les paroles ont été arrangées par Julian et moi, et les arrangements par le groupe. Nous avons écrit la plupart des chansons tous ensemble sur cet album.

Et la façon dont vous chantez (est fabuleuse d’ailleurs), ça a été simple de la chanter ? Elle me rappelle un peu John Lennon



J'ai toujours été un grand fan des Beatles et des ambitions anglaises des années 60 ! Les Beatles, les Rolling stones, The Kings, The Animals, Fleetwood Mac... Tous ces groupes signifient beaucoup pour nous, étant un jeune groupe émergent. John Lennon a toujours été une part de moi, de temps en temps il revient dans mon esprit, dans nos inspirations et performances.
C'est une part de vous, vous ne pouvez pas arrêter de le faire, ça vient naturellement.


Alors bien sûr, il y a des titres toujours aussi rock’n’roll comme « Boys & Girls & Rock’n’Roll » ou « Light Up the Fire ». On a le sentiment que vous vous amusez et que vous avez aussi besoin de cette dose d’adrénaline.



Ces chansons sont pourquoi nous sommes tous ensemble en studio. On prend beaucoup de plaisir à enregistrer ! Encore une fois c'est en quelques sorte des bouts et morceaux de chansons qui sont développés dans le studio. J'ai une idée pour quelque chose, Rick aura une idée pour autre chose, et Tom en aura une autre. C'est cool que nous soyons tous ensemble là-dedans, et des fois, les paroles viennent en dernier mais c'est comme ça que ça fonctionne ! Nous n'avons pas ce genre de chanson déjà terminé avant d'arriver en studio. Et spécialement dans le rock.

« I’ll See You Again » sonne différemment des autres titres de l’album. Avec des violons et des notes psychédéliques. Dites-m’en plus.



Cette chanson a été écrite à propos d'une mort dans une famille : "When I'll Die I'll See You Again" quand je mourais, je vous reverrais, c'est le serment qu'on a essayé de traduire en musique.
C'est pour ça qu'il y a autant de sons autour de cette musique, c'est en quelque sorte comme la bande originale d'un film.


L’année dernière vous avez réalisé une reprise de David Bowie “Rebel Rebel” et la façon dont vous chantez est vraiment proche de celle de David Bowie. Comment avez-vous choisi cette chanson ?



Cheap Trick avait pour habitude de jouer ce titre au début de notre carrière. Lors de l'anniversaire d'un cadre de radio où nous étions invités, celui-ci souhaitait écouter ‘Rebel Rebel’, nous l'avons donc joué pour lui. Il nous a dit qu'il souhaitait qu'on l'enregistre et qu'elle soit diffusée à la radio ! C'est donc ce que nous avons fait avec notre producteur, qui a réalisé notre premier album, le ‘’Live at Budokan’’ et ‘’Standing on the Edge’’. Il a donc produit ‘Rebel Rebel’ pour nous et c'est comme ça que le titre est sorti. Sans ça nous ne l'aurions jamais réalisé.

Vous avez prévu une tournée Australienne en Mai 2021. La tournée est-elle confirmée ?



Nous espérons toujours, a 90% que nous maintenons la tournée. Après celle-ci nous voulons joindre une tournée européenne. En espérant que la crise sanitaire se sera assez calmé pour avoir l’autorisation de jouer de nouveau !

Et nous savons aussi que vous serez en Angleterre en 2022, avez-vous prévu de passer en France ?



Nous avions une tournée avec Rage Against The Machine de prévue l’été dernier. Mais malheureusement le Covid a reporté celle-ci, nous espérons pouvoir revenir cette année en automne ou au printemps prochain. Il y a également en négociation une tournée en Europe incluant la France avec les ZZ top. C’est difficile d’avoir des projets ces derniers temps.

La dernière fois que vous êtes venu en France, si je me souviens bien c’était en 1991 donc nous voulons vraiment vous voir revenir !



Vous avez raison, j’ai vraiment envie de revenir en France, j’y suis déjà allé plusieurs fois de moi-même, j’adore séjourner en France. J’aimerais revenir pour visiter des caves à vin et parcourir le sud de la France. La France est un très beau pays où nous adorons venir jouer !

J’ai quelques questions à propos de quelques shows acoustiques que vous aviez pu réaliser en septembre 2020. J’ai vu quelques vidéos, vous pensez qu’il serait possible d’avoir une carrière solo ? Sachant que vous avez déjà enregistré 2 albums solos.



Ces shows étaient vraiment intimistes, on en a fait que quelques-uns. Au Texas, Nashville... C’est en particulier à cause de mon fils ! Il est également musicien, il vient de sortir de studio, n'hésitez pas à jeter un œil sur robintaylorzander.com si jamais vous voulez écouter sa musique ! C’est un très bon parolier et je suis fier de lui. C’est donc ma principale raison pour ces concerts acoustiques.

Vous avez donc prévu d’enregistrer avec lui ?



Non pas du tout, nous avons juste fait ça pour le plaisir ! Mais n’hésitez pas à checker sa musique ! J’espère que nous pourrons ressortir bientôt pour rejouer ensemble et avec Cheap Trick.

Merci beaucoup de m’avoir reçu, hâte de vous revoir en France, et quand nous serons là, j’espère que vous pourrez nous donner vos meilleures adresses de restaurants !