Interview de EXANIMIS pour la sortie de "Marionnettiste" ! Interview de EXANIMIS pour la sortie de "Marionnettiste" ! 

Interview de EXANIMIS pour la sortie de "Marionnettiste" !
Julien Hamann
Journaliste

02/03/2021
828 vues

Traduction by Émilie Calas / Des milliers de mots
Des milliers de mots


1-Tout d’abord, pouvez-vous nous en dire plus sur la création du groupe ?



(Alexandre - Guitare/Chant) Bonsoir ! Initialement, nous avons mis en place ce projet avec Jérôme, l'ancien guitariste du groupe. L'idée de base a toujours été de composer des morceaux alliant des gros riffs de Death Metal à une orchestration élaborée. La direction musicale à suivre a quand elle était plus développée une foisl'arriveé de Julien P. (Basse et Orchestration) au sein du groupe.

(Julien Marzano – Guitare) Personnellement je suis arrivé dans le groupe après le départ du guitariste Lead de la formation originelle, pendant l'enregistrement de l'album en studio. Moi et surtout Morgan Koch du groupe Swarmaggedon avons enregistré les solos de l'album.

2-Comment s’est déroulé l’enregistrement de votre premier album << Marionnettiste >> en pleine pandémie du COVID-19 ?



(Julien M) Et bien en réalité pas vraiment ! l'album a été enregistré pendant l'hiver et le printemps 2019, mixé et masterisé en fin d'année pour une sortie prévue à la base au printemps 2020. Plusieurs facteurs nous ont poussé à reculer la sortie de l'album. D'abord nous étions en attente de l'évolution de la situation, surtout vis-à-vis des concerts.
Puis finalement nous nous sommes dit aussi qu'il vaudrait mieux attendre d'avoir le clip de "Cogs, gears & Clockworks) entre les mains avant de nous lancer.
Donc tous ces éléments nous ont finalement permis de sortir Marionnettiste en étant mieux préparés, même si les concerts ne sont pas pour tout de suite, il fallait que l'album sorte et que nous puissions nous concentrer sur la suite de Marionnettiste.

3-On peut définir votre style de Death Metal Symphonique technique. Êtes-vous entièrement d’accord avec cette étiquette ?



(Julien M) Aucun problème pour cette étiquette.
De notre point de vue, nous définissons notre musique comme étant du "Death Metal Orchestral"
Nous avons observé que certains groupes ont l'étiquette "Metal Symphonique" car on peut entendre juste une nappe de violons jouée au clavier derrière, alors que de notre côté nousavonsun orchestre symphonique complet !
Par exemple le morceau "The Slow Flow of the Spume on the Shore" a près de 150 pistes d'instruments différents que l'on retrouve dans la musique classique.
Nous souhaitons marquer cette différence avec le terme "orchestral" mais très honnêtement "Orchestral" et "Symphonique", dans le fond c'est la même chose !

4-Lorsque l’on parle de Death Symphonique on pense à Fleshgod Apocalypse. Pouvez-vous nous citer d’autres groupes vous ayant influencés ?



(Julien M) Bien sûr dans le registre Death Sympho il y a Fleshgod Apocalypse, mais nous pouvons aussi citer Septicflesh, Carach Angren, Xanthocroid… Mais pour ce qui est de nos influences, nous pouvons citer quelques compositeurs de musique de films tels que Danny Elfman, Howard Shore… Mais le Metalprog et la musique de jeux vidéos sont encore autant de sources d'inspiration !

(Alexandre) J'ajouterai aussi à ça le travail de Devin Townsend qui n'est pas trop typé Death, mais qui a composé
quelques albums où se mêle violence musicale et arrangement symphonique (notamment l'album Deconstruction) et qui nous a aussi influencé dans une moindre mesure.

5-L’univers visuel du groupe dégage une atmosphère particulière. D’où tirez-vous cette imagerie?



(Julien P. - Basse) Globalement, il s'agit d'un mélange de toutes nos influences communes, que ça soit l'œuvre de Lovecraft, la filmographie de Tim Burton ou encore la série de jeux-vidéos Dark Souls. Nous avons ensuite contacté Loïc Muzy, notamment connu dans le milieu du jeu pour son travail d'illustrateur sur des œuvres fantastiques et/ou horrifiques.
Il s'est alors occupé de l'intégralité de notre direction artistique, des illustrations jusqu'au design des masques et des costumes, ce qui nous a rendu un immense service, haha !

6-Ce qui frappe quand l’on voit le clip de Cogs, Gears & Clockworks, c’est le professionnalisme qui s’en dégage. D’où vous ai venu le concept du clip ?



(Julien P.) Le concept en soit découle directement des paroles du morceau. Mais pour ce qui est du scénario ,de la mise en scène et de la réalisation, nous le devons à Tom Capron et Antoine Binet ainsi qu'à toute leur équipe, qui ont réalisé un travail formidable.
Pour l'anecdote, nous avons découvert le scénario du clip le matin même du premier jour de tournage.

7-Avez-vous des perspectives de concerts en 2021?



(Julien M) Hélas aucune perspective de concert pour l'instant. Dans un premier temps nous allons nous concentrer sur la sortie de l'album. Puis nous allons chercher un batteur officiel pour Exanimis.
En attendant la promotion de Marionnettiste se fait 100% via les réseaux sociaux, ce qui est très dur pour nous car nous ne sommes pas des youtubeurs ni des instagrammeurs. Nous n'avons qu'une seule envie c'est de défendre notre musique sur scène et de partir à la rencontre des gens qui nous ont soutenu jusque là !

8-Pouvez-vous nous citer un album ou un groupe que vous écoutez en ce moment ?



(Alexandre) En ce moment je suis dans une période assez intellectuelle, composée des derniers albums de Cannibal Corpse et de BloodBath par exemple…

(Julien M) Pour ma part j'écoute en boucle le Bernard Minet Metal Band… non je déconne. J'ai été agréablement surpris par le dernier album de The Black Dahlia Murder, "Verminous", qui a un son de guitares fabuleux. Mais sinon je reste scotché au dernier album de Crach Angren "Franckensteina Stratasmontanus".

(Julien P.) En ce moment je suis beaucoup dans la finesse haha. J'écoute beaucoup la BO des jeux DOOM. Et sinon pas mal de Fleshgod Apocalypse et de Carach Angren aussi.