TOXPACK

StreetPunk Hardcore

Schulle (chant) ; Tommi (guitare) ; Erik (guitare) ; Stephan (basse) ; Zoppel (batterie)
Allemagne
Fondé en 2001
2232 vues

Toxpack est un groupe formé en 2001 à Berlin et baptisé dans le feu. Le line-up initial s'effondre aussi rapidement qu'il a été mis en place et se distingue surtout à cette époque pour ses beuveries, davantage que pour sa musique. Après quelques concerts, le groupe décroche un contrat d'enregistrement avec Bad Dog Records, label maison de l'institution punk de Kreuzberg, Core Tex Records. Les deux premiers albums permettent au groupe de s’établir sur la scène Punk et Hardcore allemande, mais c’est à partir de 2005 que les choses s’accélèrent.

Le chanteur d’Agnostic Front, Roger Miret, les rejoint en studio pour prêter sa voix à leur troisième album « Aggressive Kunst ». L’idée de « Streetcore Made In Berlin » est devenu la marque de fabrique de Toxpack et acquiert une reconnaissance internationale puisque le groupe effectue des voyages réguliers en Italie, en Espagne et en Grèce. Lentement mais sûrement, Toxpack a gravi les échelons jusqu’à s’imposer dans des festivals importants tels que l’Endless Summer, le Punk & Disorderly, le Spirit From The Streets et le Full Force. Les musiciens du groupe ont d’ailleurs profité de cette popularité pour faire passer un message clair : les nazis et extrémistes de droite ne sont pas les bienvenus. Le vieux slogan de Sham 69, « Si les enfants sont unis - ils ne seront jamais divisés », perdure d’ailleurs lors des concerts de Toxpack.

En 2009, Toxpack a dévoilé l’album « Epidemie », marqué par la présence d'invités comme Joost de Graaf, Eric Wouters de Discipline et de Gary Meskil de ProPain. Le magazine allemand de musique Ox a noté l'album sur 9/10 en déclarant « Toxpack est au top de sa forme et a livré un sacré album ! ». L’étape suivante est franchie en 2011 avec la sortie de « Bastarde von Morgen », un manifeste de loyauté, d'amitié et de rage suivi d’une tournée de grande ampleur.

Avec le septième album studio, « Friss! », Toxpack a choisi de travailler avec le producteur Michael Mainx, qui avait déjà fait ses preuves avec des groupes tels que DAD, Tankard et de nombreux autres grands noms. En 2014, ils entrent en studio une nouvelle fois avec Mainx afin de livrer un album explosif de vitesse et de rage, prenant une tournure plus Streetcore. Les fans ont accueilli les nouvelles propositions musicales du groupe à bras ouverts, catapultant Toxpack au 16e rang des charts allemands !


Chroniques