SVART CROWN
Plus d'infos sur SVART CROWN
Black/Death Metal
Chroniques

Wolves Among The Ashes
Shades Of God
Journaliste

SVART CROWN

«Il ne fait aucun doute qu'avec « Wolves Among The Ashes » Svart Crown a évolué, qu'il s'est ouvert de nouvelles portes et refuse de s'enfermer dans un seul registre. Mais force est de constater que le résultat est là, que cet album est une merveille»

8 titres
Black/Death Metal
Durée: 40 mn
Sortie le 07/02/2020
1328 vues

Svart Crown est incontestablement l'un nos meilleurs groupes sur la scène extrême, s'ils sont signés chez Century Media, ce n'est d'ailleurs pas un hasard. Trois ans après le terrible « Abreaction », la bête est de retour avec une nouvelle offrande, « Wolves Among The Ashes », un album qui démontre toute la puissance d'un Svart Crown en quasi état de grâce.

Avant d'en arriver là, le chemin fut long pour J.B. Le Bail et ses compères, Svart Crown ne s'est pas fait en un jour. Il a fallu d'innombrables heures de répétition, des dizaines et des dizaines de concerts, des changements de line-up et beaucoup de force pour mener le groupe à un tel niveau. Ce qui frappe lors de la première écoute de « Wolves Among The Ashes », c'est ce mélange entre la force tranquille, la terreur et le professionnalisme. Si effectivement « Wolves Among The Ashes » dégage une violence non-feinte, c'est surtout la maîtrise autour de cette violence qui impressionne, Svart Crown déroule avec une assurance incroyable. Les gaillards balancent leur Black / Death sèchement, sûrs de leur fait, avec une aisance déconcertante qui assomme littéralement un auditeur non-averti. Que ce soit le tonitruant 'Thermageddon' ou encore le vicieux 'Art of Obedience', la punition est la même : Svart Crown eclabousse de sa classe. Pour autant, n'allez pas croire que les Français se contentent d'être simplement autoritaires avec « Wolves Among The Ashes », au fil des écoutes on s'aperçoit que non seulement ils sont passés experts dans leur style, mais qu'ils n'hésitent pas non plus à ''sortir de leur zone de confort'' pour s'aventurer vers des chemins plus sinueux et malsains. Si on prend l'exemple de 'Blessed Be The Fools' on y retrouve un Svart Crown très mi-tempo, plus lourd que jamais qui délivre un titre aux allures de rituel. 'Down To Nowhere' est également à citer comme l'une des grandes surprises de « Wolves Among The Ashes », un titre à l'atmosphère plus éthérée où les vocaux clairs prennent le dessus, assez osé et bluffant mais une totale réussite. Entre audace et classique, il est impossible de ne pas encenser un tel opus tant ses géniteurs sont parvenus à créer une pièce qui frôle la perfection.

Il ne fait aucun doute qu'avec « Wolves Among The Ashes » Svart Crown a évolué, qu'il s'est ouvert de nouvelles portes et refuse de s'enfermer dans un seul registre. Mais force est de constater que le résultat est là, que cet album est une merveille, autant dans sa composition, son exécution que dans la production, signée Francis Caste du Studio Sainte-Marthe. Svart Crown est-il à son sommet ? Peut-être pas, seul l'avenir le dira.