WHISKEY MYERS
Plus d'infos sur WHISKEY MYERS
rock sudiste

Mud
The Effigy
Journaliste (Belgique)

WHISKEY MYERS

«Cet album est plutôt réussi, Les fans suivront avec satisfaction.»

10 titres
rock sudiste
Durée: 38 mn
Sortie le 09/09/2016
4727 vues
Whiskey Myers est un groupe texan de southern-rock formé en 2007 composé de Cody Cannon (chant, guitare sèche), Cody Tate (lead et rythm guitare), John Jeffers (lead et rythm guitare), Jeff Hogg (batterie) et Gary Brown (bass). Ils sont rejoint pour cet album par le claviériste Jon Knudson et le percussioniste Tony Kent qui sont maintenant membres à plein temps du groupe.

Leur premier album « Road Of Life » est sorti en 2008 et le groupe se fait remarquer par de solides prestations live. Le deuxième album « Firewater » sorti en 2011 entre directement dans le top 30 du Billboard top country album alors que le suivant « Early Morning Shakes » se classe carrément dans le top 10. C'est une remarquable progression pour un groupe indépendant et un certain poids à assumer pour la confection du nouvel album. Cependant le groupe évite la pression en laissant simplement venir l'inspiration et ne se réuni en studio que lorsque tout les membres sont en phase créative. Le tout pour laisser les chansons venir naturellement. C'est de cette manière de travailler que le résultat obtenu reste absolument authentique.

La musique respire le sud, transpire le désert et les cactus mais n'hésite pas à s'enfoncer dans les marécages ou à s'élever sur le mont le plus proche. Résolument country dans l'âme, le groupe apporte assez de variation et de touches piquées à d'autres genres sans que l'auditeur ne s'en aperçoive.

Le titre d'ouverture « On The River » à la sonorité country, nous le prouve avec des lignes de violons employées à contre courant du genre apportant des mélodies accrocheuses et mélancoliques lors d'un break vraiment superbe. « Mud » est résolument plus rock. Un mid-tempo lourd et plus brute renforcé par le son de l'orgue Hammond. Pas de refrain accrocheur ici, c'est l'ambiance du morceau qui vous prend du début à la fin.

« Lightning Bugs And Rain » revient à une musique plus légère et typique du texas, le tout agrémenté de sections de cuivres qui parsèment le titre tout du long. Le bluesy-rock « Deep Down In The South » y va à l'économie pendant les couplets pour nous amener vers des refrains plus rythmés et entraînants.

« Stone » est un beau slow où le piano prend une bonne place avec le renfort du groupe aux moments opportuns. Tout le contraire du slow suivant « Trailer We Call Home » qui lui jouera beaucoup plus sur le côté épuré de la musique pour un moment plein de sensibilités. « Some Of Your Love » redémarre avec un rock aux relents de soul music apportés avec soins par l'emploi des choeurs sur les refrains.

« Frogman » à lui le goût du classic rock. Le titre est lourd et l'ambiance est bien prenante avec un refrain tout en puissance. « Hank » voit le retour des interventions de violon sur un titre assez léger pendant les couplets mais également bien rock sur les refrains.

L'album se referme sur un « Good Ole Days » acoustique dans l'ensemble où tout le monde donne de la voix. Une impression d'une bande de potes qui termine la soirée, renforcée par les commentaires des membres du groupes laissés sur la piste d'enregistrement.

Dans l'ensemble, cet album est plutôt réussi bien qu'il manque d'accroche. Parfait pour un moment dépaysant, il n'en reste pas moins assez convenu et dans l'ensemble assez calme. Les fans des 3 premiers albums suivront avec satisfaction et c'est bien là l'essentiel. Pour les autres rien n'est moins sûr, sauf comme dit plus haut, pour un petit voyage vers d'autres contrées.