Gammal Är Äldst
Antares Bauglir
Journaliste

WAN

«''Gammal Är Äldst'' n'a qu'un défaut : sa durée.»

5 titres
Black Metal
Durée: 14 mn
Sortie le 21/12/2018
1055 vues
Les suédois de Wan sortirons le 21 décembre prochain leur nouvel EP intitulé ''Gammal Är Äldst'', qui fait suite à leur précédent album ''Wan Way To Hell'', sorti en 2017. Cette galette est composée de 5 titres pour une durée totale d'une petite quinzaine de minutes, donc aucune excuse de s'en priver.

Pour rappel, Wan est un groupe de Black Métal suédois formé en 2009, ayant déjà trois albums a leur actif, quelques split (avec Styggelse et Curse) et compilations et se compose d'Isengrim à la basse et à la guitare, de Tsjud au chant, de Draegg à la batterie et enfin de Skoll à la basse.

L'album est un condensé de pur Black dans ce qu'il a de plus violent, noir et bourrin. 'Gammal Är Äldst', qui ouvre le bal en est un bon exemple. C'est un morceau puissant et dissonant, au rythme rapide et ou la voix se fait déchirante. Notons également 'Strong As A Bear', plus classique et au rythme moins rapide, mais tout aussi chaotique. Le refrain est rythmé de blast dévastateur donnant un titre très dense et compact, une vraie tempête de neige.

Certains titres sont a contrario beaucoup plus orientés traditionnels old school, tel que 'Out Of Your League', rappelant les compositions de leur compatriotes de Marduk et dont le rythme impactant apporte un côté bien bourrin. 'Fistful Of Metal' est le titre le plus court de l'album et galope sur deux petites minutes, rappelant les racines punk de ce style extrême. Enfin, 'Till Maskarna Slang' termine cet EP en beauté, avec un côté très old school rappelant la première trilogie de Bathory dans la batterie vindicative et les riffs simples mais efficaces, alors que le refrain fait plus penser aux premiers albums de Burzum et laisse entendre un black classique authentique et froid.

L'instrumentation est excellente, avec ce petit soupçon de grésillement dans les aigus pour rendre l'ensemble plus authentique. La voix, tout en screams est dégueulasse au possible, répugnante et dérangeante, comme la pochette qui laisse voir ces corps carbonisés s'accrochant encore un peu a la vie qui part en fumée.

Ce ''Gammal Är Äldst'' cache beaucoup de férocité, de chaos, de noirceur et de puissance. C'est la naissance d'une entité diabolique, noire et dantesque condensée en seulement quinze minutes, qui passent très (trop) vite. Ce petit EP n'a qu'un seul défaut : sa durée. Mais est-ce finalement un défaut, tant ses quinze minutes sont intenses et sans faute ?