Wake Up
Enora
Journaliste

HYCKS

«''Hycks'', le sang frais d'un jeune groupe aux influences aussi multiples que riches»

7 titres
Rock
Durée: 24 mn
Sortie le 14/04/2017
9801 vues
AUTOPRODUCTION
Un peu de sang frais aujourd'hui avec la présentation de l'EP ''Wake Up'' du groupe Hycks, qui nous arrive tout droit d'Arras. Sur sa page Facebook, le groupe cite des références musicales si larges et riches qu'on a vraiment hâte de voir ce que donnent leurs propres compositions !

« Double K » est un morceau assez étrange pour débuter cet album puisqu'on sent clairement une influence dans la veine de groupes comme Rage Against The Machine, en même temps, on ne retrouve pas du tout la colère contestatrice du caractérise habituellement les formations de ce genre. Hycks semble, au contraire, assez apaisé, tout en mobilisant une ligne musicale plus énergique. Avec « Guilty », le groupe revient vers un Rock un peu plus traditionnel. La voix est assez agréable et originale dans son grain. Si on prête une oreille attentive aux paroles, on trouve les remises en cause qu'on ne sentait pas suffisamment dans le premier morceau. Le groupe se permet même de reprendre le discours « I Have A Dream » de Martin Luther King.

Avec « LOCO », on découvre une ligne mélodique et rythmique bien plus entraînante et moins lourde. Le groupe apprécie réellement d'emprunter à divers médias pour insérer des voix parlées dans ses compositions. On apprécie l'originalité, mais il ne faut pas en abuser. « Incoming » est plus calme mais la voix impose un rythme sur lequel la ligne musicale de la basse sonne à merveille. Sur « No Prisoners », la rythmique est tirée en arrière ce qui donne une impression de lenteur hypnotique, renforcée par la voix monotone et parfois doublée de choeurs légers.

La diction rapée et les passages criés sur « Tony Johny » en font un très bon titre, sans doute le meilleur de l'album. Les ruptures rythmiques associées à des renforcements de la ligne musicale sonnent à merveille. Le dernier titre de cet EP, « Wake Up » est entre énergie débordante et voix fantomatique. On a du mal à situer les influences du morceau mais on profite de cette composition.

Avec cet EP, Hycks donne très clairement sa ligne musicale et les groupes qui ont forgé sont identité. On ne dirait pas non à un peu plus de diversité dans leur écriture des morceaux, en particulier à propos de l'utilisation incessante de voix parlées derrière lesquelles le groupe semble parfois presque se cacher. En revanche, la voix du chanteur est vraiment agréable et le contraste agressivité vocale et musique atmosphérique est plutôt réussi.