FINNTROLL
Plus d'infos sur FINNTROLL
Folk Metal

Vredesvävd
Enora
Journaliste

FINNTROLL

«« Vredesvävd » n’est pas le plus grand album de Finntroll mais il permet au groupe de faire son retour sous d’heureux auspices»

11 titres
Folk Metal
Durée: 39 mn
Sortie le 18/09/2020
142 vues

Formé en 1997, Finntroll n’a pas tardé à s’affirmer comme un groupe à suivre sur la scène Folk (flirtant avec le Black Metal) européenne, grâce à ses six albums. Malheureusement pour les fans, « Blodsvept », paru en 2013, a longtemps attendu un successeur, que voici enfin, sept ans plus tard, avec « Vredesvävd ».

Après cette longue absence, Finntroll nous ménage avec une véritable ‘Intro’ qui nous plonge peu à peu dans l’univers, pourtant si familier, du groupe. On se plaît d’ailleurs à remarquer que cette entrée en matière a été soignée pour produire le plus d’effet possible, entre chœurs et lignes instrumentales. Les claviers ne tardent pas à donner le ton sur ‘Att Döda Med En Sten’, rapidement accompagnés par la batterie survoltée de Mörkö. Si le scream de Vreth n’a rien perdu de son identité, force est de constater que le groupe semble davantage dans la retenue qu’auparavant. Sans interruption, voici ‘Ormfolk’, plus classique, et qui confirme que Finntroll n’a rien perdu de son énergie. Il faut attendre ‘Gränars Väg’ pour enfin pleinement avoir le sentiment que le groupe fait corps dans ses propositions musicales.

Chaloupée et agrémentée de riffs entraînants, ‘Forsen’ prend la relève et permet à Finntroll de continuer à clamer haut et fort son retour ! Plus mélodique, ‘Vid Häxans Härd’ ne tarde pas à se révéler comme l’un des morceaux les plus intéressants de cet album, en particulier pour la liberté de jeu accordée aux guitaristes. On n’hésite plus à agiter la tête et à se replonger dans les souvenirs de performances live du groupe avec une chanson comme celle-là ! Finntroll poursuit sur cette très bonne lancée avec ‘Myren’ sur laquelle on se laisse simplement emporter par l’univers que les musiciens animent sous nos yeux.

Décidément, après un début assez mitigé, Finntroll semble avoir trouvé le ton juste puisque ‘Stjärnornas Mjöd’ reste un titre dans une atmosphère similaire à celle des précédents. Certains jugeront sans doute que le groupe fait dans la facilité mais la (re)prise de contact avec le public est au moins assurée. Un peu plus sombre, ‘Mask’ permet à la basse de Tundra de s’affirmer dans une ligne rythmique qui assure une assise solide aux envolées de clavier et de guitare. Voici enfin la théâtrale et hypnotique ‘Ylaren’ qui laisse pressentir l’‘Outro’, sans pour autant la précipiter.

En conclusion, « Vredesvävd » n’est pas le plus grand album de Finntroll mais il permet au groupe de faire son retour sous d'heureux auspices. Les amateurs du groupe y renouent avec l’atmosphère, les compositions et l’énergie qui ont contribué au succès du groupe, et c’est sans doute ce sur quoi il faut se concentrer pour passer un bon moment !