SEROCS
Plus d'infos sur SEROCS
Brutal Technical Death Metal

Vore
Anibal BERITH
Journaliste

SEROCS

«Technique et engagé, le nouvel ep de Serocs est intelligent et inspiré !»

7 titres
Brutal Technical Death Metal
Durée: 26 mn
Sortie le 26/06/2020
509 vues

Enrichi d'un nouveau line-up depuis 2018 (Laurent Bellemare au chant et Antoine Daigneault à la basse), le groupe international originaire de Mexico fait appel au génial Kevin Paradis (Benighted) pour cet ep de 7 titres succédant à l'excellent "The Phobos / Deimos Suite" paru en 2018.
Ce dernier est très important pour le groupe car au delà des cinq nouveaux titres qu'il propose, il met en avant les débuts du groupe avec deux démos datant de 2011 ('Nihilus ' et 'Anthropic ').

Très attaché à la nature et à l'homme, ce nouveau matériel traite des conséquences de nos choix individuels sur les autres, l'écosystème et plus largement sur la planète.

Très technique et brutal, la galette n'en est pas moins mélodique grâce à des arpèges de toute beauté parfaitement exécutés. L'auditeur se trouve rapidement immergé par l'univers sombre et accusateur de l'ensemble des compositions. Le chant du frontman, que nous avons découvert sur le précédent album, impressionne par sa justesse et par la gravité de sa diction. Le ton employé tel un sermon est à la fois dénonciateur et factuel.
Globalement varié, le jeu du batteur est complexe et puissant et donne le change aux riffs tranchants et dissonants des guitares.
Dans les compositions, pas de grosses surprises; on retrouve toutes les techniques musicales du genre.
L'ep étant relativement court (26 minutes), il est intéressant de se laisser aller à plusieurs écoutes afin de comprendre le message véhiculé par le groupe pour se sentir impliqué.
Pour ma part, je ne suis pas fan des deux derniers titres démos dans le sens où ils dénotent de l'ep tant sur l'exécution, la thématique et le son. Un single aurait été me semble-t-il plus judicieux mais ça reste un avis très personnel.

Ainsi, en se cantonnant exclusivement à ce qui caractérise l'ep, on a bien à faire à du Serocs avec des compositions intelligentes et inspirées. Une bonne idée pour faire patienter les aficionados pour le prochain album.

Tracklist :
1. Anthropic 05:17
2. Building a Shrine upon Vanishing Sands 03:51
3. Shallow Vaults 01:22
4. The Temple of Knowledge 04:47
5. To Self Devour 04:40
6. Nihilus (2011 demo) 03:18
7. Anthropic (2011 demo) 03:09