QNTAL
Plus d'infos sur QNTAL
Avant-Garde / Médiéval / Electronique

VIII - Nachtblume
Shades Of God
Journaliste

QNTAL

«Avec ''VIII - Nachtblume'' QNTAL continue son aventure d'une fort belle manière en démontrant une nouvelle fois sa capacité créative et son imposante stature»

12 titres
Avant-Garde / Médiéval / Electronique
Durée: 52 mn
Sortie le 09/03/2018
6329 vues

QNTAL (que l'on prononce ''kann-tal'') est une véritable légende dans son style et c'est peu de le dire. Depuis le début des années 90, Ernst Horn et Sigrid Hausen (Syrah), on offert des albums plus remarquables les uns que les autres en repoussant sans cesse les limites de la créativité, avec toujours la volonté de surprendre. En 2018, QNTAL se porte à merveille, ce n'est pas ''VIII - Nachtblume'' qui prouvera le contraire, bienvenue dans les méandres de l'Electro-Medieval.

L'origine de QNTAL est presque aussi atypique que son style, la légende raconte que c'est au cours d'un rêve que Sigrid Hausen s'est vue inscrire les lettres Q, N, T, A et L sur un mur et que le reste en a découlé dès les jours suivants. Un début d'histoire peu banal mais qui a le mérite de coller parfaitement à l'identité du groupe. Savant mélange de musiques médiévales et électroniques, ''VIII - Nachtblume'' s'inscrit dans la droite lignée de ce que QNTAL propose depuis le rêve de Sigrid Hausen, aux instruments traditionnels médiévaux vient se superposer des beats électro, des arrangements New Wave et la voix angélique de Syrah. Tour à tour calme ('Nachtblume', 'Music On The Waters'), rythmé ('O Fortuna', 'Parliament Of Fowles'), ''VIII - Nachtblume'' enchante et plonge l'auditeur dans un univers incroyable où le temps ne compte plus, où la musique n'a plus de limites, où l'on se laisse simplement porter sans demander son reste. Il ne faut pas bien longtemps pour comprendre que QNTAL fait du QNTAL et c'est très bien ainsi, la force du groupe réside justement dans le fait d'être dans un courant peu exploité (et difficilement exploitable) où les instruments classiques n'ont pas une place prépondérante, où l'allemand n'est pas une langue agressive et où la beauté revêt son plus bel aspect gothique. S'il faut encore quelques mots pour vous convaincre d'une écoute, nous parlerons alors d''Echo', qui est d'une beauté absolue où la voix de Syrah vous transporte totalement. Véritable chef d'oeuvre d'à peine plus de 4 minutes, sa puissance émotionnelle est telle qu'on a l'impression qu'il s'est écoulé une heure quand commence le très électro 'Die Finstere Nacht'. Tentez donc l'expérience.

Avec ''VIII - Nachtblume'' QNTAL continue son aventure d'une fort belle manière en démontrant une nouvelle fois sa capacité créative et son imposante stature dans la scène gothique. Les fans seront ravis, les curieux pourraient eux, être bien surpris, tout le monde sort gagnant.