View to a Thrill
Laurent Sage
Journaliste

STEPHEN PEARCY

«Retour gagnant pour Stephen Pearcy qui délivre un excellent album de Ratt'n'Roll. Retour aux 80's de la grande époque.»

11 titres
Hard Rock/Heavy Metal
Durée: 35 mn
Sortie le 09/11/2018
311 vues
Le nom de Stephen Pearcy ne dit peut être rien aux jeunes qui vont le découvrir mais on parle bien d'une ''légende'' du hard rock des années 80 avec le chanteur de Ratt,puisque c'est de lui qu'il s'agit.
En 1981, à Los Angeles naît Ratt, qui a quand même compté dans ses rangs Jake E.Lee, Matt Thorn et Chris Hager (partis pour fonder le groupe pour former Rough Cutt), qui a vendu pas moins de 18 millions d'albums et dont les clips tournaient en heavy rotation sur MTV à la grande époque.
Le style glam/hard FM de Ratt a séduit nombre de fans et la paire de guitaristes Warren de Martini/ Robbin Crosby a enflammé les foules pendant quelques années. Comme beaucoup de groupes à cette époque le grunge a précipité la séparation du groupe mais nous vous conseillons de jeter une oreille plus qu'attentive sur les albums ''Out of The Cellar'' et ''Detonator'' ( même si ce dernier est le moins vendu il n'en comporte pas moins quelques bijoux à l'instar de ‘Lovin'You's a Dirty Job' ou ‘Shame Shame').
Le premier nommé est considéré comme un album comptant dans le monde du glam rock.
Le groupe a aussi souvent joué sur le visuel et utilisé des playmates, que ce soit dans ses videos ou ses clips, ce qui a fortement influencé nombre d'autres formations.
Une fois le décor posé, et si vous avez déjà entendu un riff de Ratt, dès le premier morceau ''U Only live Twice'', avec le son, l'intro typiquement ''Rattienne'' on se retrouve avec plaisir dans les années 80, à la grande époque de Ratt. Le son est terrible, le solo est délivré dans la veine typique de l'époque (pas encore de shredders fous) et la voix de Stephen est tout bonnement adaptée au style du groupe. Le morceau qui fait référence à James Bond fait aussi écho à la superbe pochette de l'album.
Un titre comme ''Malibu'' a tout pour devenir un hit, avec ses parties de guitare en son clair à la Billy Idol, son rythme entraînant et son solo empreint de feeling.
''I'm a Ratt'', référence pas du tout voilée, nous ramène aux grandes heures du groupe et nous rappelle que leur succès n'est pas dû au hasard mais bien à leur talent de compositeurs.
Les interventions d'Erik Ferentinos à la guitare sont toujours judicieuses et ses riffs sont un régal pour les aficionados du hard 80's. On retrouve beaucoup de morceaux mid-tempo sur cet album, le speed n'ayant jamais été la marque de fabrique du groupe.
A noter la présence à la guitare slide de Robby Krieger des Doors sur le morceau ‘Not Killin'me'.

Ce nouvel album de Stephen Pearcy vient nous redonner une bonne dose de Ratt'n'roll et laisse présager de belles prestations sur scène. Enfin, il faut l'espèrer, vu les ''problèmes'' rencontrés récemment par Stephen sur ses derniers concerts.

Not killin'me……


STEPHEN PEARCY
Plus d'infos sur STEPHEN PEARCY
Hard Rock/Heavy Metal
Chroniques
Smash
2017