WILDERUN
Plus d'infos sur WILDERUN
Metal, Prog, Orchestral, Folk

Veil of Imagination
Julien Pingenot
Journaliste

WILDERUN

«"Veil of Imagination" est un excellent album qu'il serai dommage de passer à côté. L'album dépeint une fresque épique, grandiloquente et ambitieuse.»

8 titres
Metal, Prog, Orchestral, Folk
Durée: 66 mn
Sortie le 17/07/2020
735 vues

Actif depuis 2008, les américains de Wilderun était une formation plutôt confidentielle. L'année dernière, ils sortent leur troisième album "Veil of Imagination" en indépendant et c'est grâce au succès public et critique de ce dernier que le label allemand Century Media décide de les signer et de le ressortir. C'est donc en ce mois de juillet que ressort un des meilleurs album de l'année dernière.

Si il y avait un mot pour caractériser la musique de Wilderun ce serai : Généreuse. En effet, les américains brassent énormément d'influences musicales, cela va du metal extrême, en passant par le metal progressif mais aussi par la musique symphonique ou encore le folk... bref la musique des américains est ambitieuse.

Et pour montrer cette générosité, l'album s'ouvre "The Unimaginable Zero Summer", le morceau le plus long de l'album. Avec ce simple morceau, le groupe démontre tout son savoir-faire en nous proposant un morceau totalement épique, sur les quatorze minutes du morceau, on ne s'ennuie pas tant le morceau est bien construit. On alterne entre passages brutaux où growl et double-pédales sont de mises, puis par des passages atmosphériques fait de claviers et chants clairs et le tout amplifié par des passages symphoniques où orchestre et chœurs embellissent le tout.

Le côté symphonique de Wilderun n'est pas une simple couche de plus dans la composition, non cela fait partie intégrante du processus d'écriture. En général, dès que des parties symphoniques (orchestre et chœurs) sont implémentées dans une chanson, elle devient tout de suite plus épique car cela créer un effet galvanisant et donne un aspect grandiose au morceau. Et bien pour Wilderun, c'est exactement le cas, ce "Veil Of Imagination" est un album grandiose, et "Far From Where Dreams Unfurl" représente le moment le plus épique de l'album. En effet, après le long build-up qu'est "Scentless Core (Budding)", le morceau explose et c'est sur ce morceau que le côté symphonique de Wilderun est le plus généreux.

Pour avoir découvert, le groupe avec ce "Veil Of Imagination", je suis allé écouter les deux autres albums et le gap de progression et d'ambition entre les deux premiers et ce dernier album est immense. En effet, "Veil Of Imagination" condense tout les bons points des précédents albums et les propulsent à un niveau bien plus haut d'exigence et d'ambitions. Le groupe nous propose une odyssée musicale monumentale, où chaque morceau apporte sa pierre à l'édifice. Odyssée se terminant par le très bon : "When The Fire and The Rose Were One" qui conclut cet album de la plus belle des manières.

Au final, ce troisième album des américains est un diamant brut, un excellent album qu'il serai dommage de passer à côté. L'album dépeint une fresque épique, grandiloquente et ambitieuse. Et j'espère que cette signature chez Century Media va permettre à un plus grand nombre d'auditeur de découvrir Wilderun.