UNHOLY BAPTISM
Plus d'infos sur UNHOLY BAPTISM
Black Metal

Volume I: The Bonds of Servitude
Anibal BERITH
Journaliste

UNHOLY BAPTISM

«Unholy Baptism ne surprend guère, cependant, le potentiel du duo est palpable.»

8 titres
Black Metal
Durée: 41 mn
Sortie le 05/10/2018
2698 vues
AUTOPRODUCTION

10 ans d'existence avec une pause de 2, le duo américain Moloch et Mantus, ne chôme pas (ou plus) et revient cette année avec un second album ''Volume I: The Bonds of Servitude'' succédant tout juste un an après ''.​.​.​On the Precipice of the Ancient Abyss''.

D'un format beaucoup plus court avec ses 41 minutes contre 71, la galette s'étire sur 8 titres assez prometteurs au départ mais s'essoufflant, hélas, rapidement. Introduit par le mystique instrumental 'Intro - The Awakening of Forgotten Gods', le groupe semble tout donner sur les 3 titres suivant ('...These Scars Are Wounds Unhealed', 'Shattered' et 'Withering Woods'). Se rapprochant des influences old school, la ligne mélodique est prenante et le tempo assez varié bien que l'on entende trop que c'est de la programmation par le son trop synthétique de la caisse claire, notamment en blast beats. L'ambiance est globalement mélancolique, la mélodie étant assez envoûtante par son caractère ambiant, voire aérien ('Peering into the Flames of Enlightenment').

Le chant, accrocheur dès le départ par sa tonalité très éraillée, devient rapidement pénible par son rendu linéaire, à croire que, par moment, l'on écoute toujours le même titre que seul le blanc, entre deux pistes, permet de conserver ses repères. De plus, intervient épisodiquement des changements brutaux de mélodie assez dérangeant et mettant un terme trop radical à la ligne mélodique principale de la composition ('Withering Woods', 'Noctis Maleficarum').

L'album, cependant, s'écoute bien car il est court même si le dernier titre 'Baptized in the Majesty of Satan' de plus de 8 minutes aurait pu être raccourci car il n'apporte rien de vraiment surprenant pouvant permettre de terminer sur une touche plus positive.

Avec ce second album, Unholy Baptism ne surprend guère et semble s'être trop précipité pour pondre cette galette. Vous noterez que c'est le volume I; tout laisse à penser qu'il y aura au moins une suite, en espérant que celle-ci soit plus inspirée car le potentiel du duo est palpable.

1. Intro - The Awakening of Forgotten Gods
2. ...These Scars Are Wounds Unhealed
3. Shattered
4. Withering Woods
5. Whispers of Power Eternal
6. Peering into the Flames of Enlightenment
7. Noctis Maleficarum
8. Baptized in the Majesty of Satan