Tygers Of Pan Tang
Enora
Journaliste

TYGERS OF PAN TANG

«« Tygers Of Pan Tang », un album scindé en deux pour les fans du old school»

11 titres
Heavy Metal
Durée: 44 mn
Sortie le 26/11/2016
6476 vues

1978 a vu la naissance du groupe britannique de Heavy Tygers Of Pan Tang. Après dix albums, ils sont de retour avec un album éponyme, et je peux vous dire que rien n'a changé, mais il y aura toujours des fans à qui le Heavy old-school plaira alors c'est parti !

« Only The Brave » s'ouvre avec quelques sons mystérieux avant qu'un riff de guitare bien old-school ne fasse son apparition. La ligne de basse-batterie demeure classique alors j'apprécie que la voix reste dans les graves et ne cherche pas à imiter les techniques de chant aiguës de certains légendaires groupes de Hard Rock. Malheureusement, le titre se révèle vite simpliste et peu convaincant musicalement. On retrouve ce même mélange entre une composition traditionnelle et une voix qui semble se vouloir plus moderne sur « Dust », mais la magie n'opère pas plus. Plus Blues et entraînant, « Glad Rags » rencontre un peu plus de succès avec une ligne musicale assez discrète qui met en avant une voix aux accents nasillards mais dansantes. On passe à quelque chose de plus trépidant dans l'écriture avec « Never Give In » et le chanteur semble quitter peu à peu la réserve qu'il s'imposait jusqu'à présent.

Ce grain de folie me séduit et voyons si cela va se poursuivre sur « The Reason Why ». Bon, en l'occurrence, il s'agit de la balade de l'album donc je ne risque pas de retrouver cette petite boule d'énergie qui me plaisait tant. Soyons honnêtes, on a entendu mieux, mais on a aussi entendu bien pire que cette chanson douce en voix et guitare, parfois accompagnée de choeurs, ce qui renforce l'ensemble, et il en avait besoin ! « Do It Again » me fait penser aux premiers titres de l'album, avec une touche peut être plus caricaturale, donc ça ne marche pas pour moi, mais le fond rythmique est bon. « I Got The Music In Me » est un titre bien plus agréable par l'énergie qu'il dégage et la bonne humeur naturelle qu'on trouve dans la composition.

Avec « Praying For A Miracle », on trouve une seconde chanson calme mais son ton plus mélancolique et son écriture plus mélodique me semblent meilleurs que « The Reason Why ». La guitare en acoustique est également un choix plus sage, jusqu'à l'explosion, traditionnelle mais qui conserve un petit effet. On se demande un peu sur quel chemin s'engage le groupe en entendant le début de « Blood Red Sky » où riffs tendus et sons vaguement électro se superposent. « Angel In Disguise » est un nouveau titre calme, et cette séparation de l'album avec une moitié énergique et l'autre apaisée et parfois niaise est plutôt déplaisante tant elle casse toute dynamique. Un riff plus entraînant permet au groupe de finir sur un morceau assez rythmé et qui laisse plutôt une bonne impression avec « The Devil You know ».

« Tygers Of Pan Tang » est un album scindé en deux, comme je l'ai déjà dit. Les morceaux sont assez inégaux et je suppose que le groupe fait parti de ceux qu'il faut écouter si on est nostalgique de ce qui a été fait dans le passé, malheureusement, ce n'est pas mon cas.