Truth
Julie Legrand
Journaliste

MUR

«Un EP hétéroclite dont les titres sauront ravir les amateurs de musiques chaotiques»

5 titres
Metal
Durée: 33 mn
Sortie le 26/03/2021
1454 vues

Le groupe français de post-black metal hardcore MUR revient cette année avec un tout nouvel OVNI musical intitulé sobrement ''Truth''. Cet EP nous dévoile une perception sombre et méditative de notre monde par des paroles et une instrumentation puissantes.
Connu pour ses musiques au style unique, le groupe nous présente un nouvel EP qui a beaucoup à offrir. En effet, aux côtés des deux guitares, de la basse et de la batterie, un synthé aux sonorités synth-pop des années 80 vient s’ajouter. Celui-ci a d’ailleurs une place prépondérante au cœur des cinq titres puisqu’il est présent en complément ou en mélodie de support. L’instrument complète efficacement les titres tout en leur donnant l’impression d’être hors du temps.

''Truth'' fait partie des productions musicales pour lesquelles il peut être compliqué d’apprécier le contenu sonore, tant le mélange des styles musicaux peut être perçu comme trop hétérogène. Il faut dire que le mélange du black metal, de l’industriel, du hardcore brutal et du style synth-pop a le mérite de taper aux oreilles dès les premières secondes du tout premier titre. Cet effet hétérogène est accentué par une rythmique instrumentale aléatoire et un débit de chant qui est régulièrement plus lent et décalé du rythme. Ces décalages multiples rendent l’ensemble des productions véritablement uniques et nous pouvons rapidement nous perdre tant la musique elle-même est insaisissable.

Les 4 premiers titres sont très forts sur les points de vue musicaux et textuels. On y ressent avec force ce pessimisme palpable relatif à la vie et ce penchant vers la mort libératrice. Les instruments jouent des titres déstructurés dans lesquels on trouve des passages frénétiques où tout le monde se déchaine, sur les cris du chanteur qui fait de même, mais nous pouvons aussi trouver des passages beaucoup plus lents, plus doux, comme par exemple un solo de guitare pendant quelques secondes.
Un des titres est une reprise du titre 'Such a Shame' de Talk Talk. La mélodie initiale se retrouve plus ou moins par le biais du synthé, mais celui-ci est couvert par une instrumentation bien lourde propre aux productions du groupe. Grande appréciatrice de la musique initiale, j’ai été étonnée d’apprécier cette reprise dans laquelle il ne reste plus que quelques traces de la période synth-pop grâce à la mélodie du synthé. Le reste n’a plus rien à voir puisque MUR a réussi à donner un cachet véritablement sinistre et lourd à ce titre dont les paroles étaient déjà emplies d’un pessimisme certain.

Le 5ème et dernier titre 'Truth' est quant à lui complètement instrumental. Ce n’est pas un titre qui s’écoute dans le sens premier du terme, c’est un titre dans lequel il faut s’immerger tout entier pour le ressentir. Il traite du passage de la vie à la mort, en passant par une période de doute plus sombre. Les instruments nous font voyager à travers toutes les étapes. On y ressent chronologiquement une vie épanouie pleine de dynamisme, un mal-être qui arrive doucement puis qui s’instaure durablement, la soif de vie qui se fane puis la fatalité. La musique au synthé est la ligne rouge, elle est celle qui donne le ton et nous guide pendant tout le voyage, tandis que les autres instruments amplifient le ressenti par un jeu initialement dynamique et violent qui devient plus lent, plus grave et dissonant. Au final toute l’instrumentation devient un bruit de fond lourd et lointain, tel un bourdonnement malaisant, pour finalement laisser place à quelques notes de piano suivies d’un silence mortel qui clôtureront bien tristement cet album. Le morceau prend aux tripes si on prend le temps de l’écouter franchement. Moi qui suis plutôt du genre sensible, j’avoue avoir versé une larme lorsque les notes de piano ont résonné, tellement la tristesse qui s’en dégage est forte.

Cet EP est une pure réussite mais il vise un public bien spécifique, celui qui apprécie pleinement les musiques chaotiques et énervées. Le mélange des styles musicaux crée une surprise sonore dans chacun des titres, tout en nous transmettant efficacement un message pessimiste. De plus, le choix de la chronologie des titres est vraiment très intéressant, et notamment le choix d’un titre instrumental comme final de ces 34 minutes. Je suis agréablement surprise par cette nouvelle production de MUR et j’espère que ce sera aussi le cas pour vous !