TAGADA JONES
Plus d'infos sur TAGADA JONES
Punk Hardcore

TRNT Best of 1993-2023
Fred H
Journaliste

TAGADA JONES

«Avec ce généreux et enthousiasmant « TRNT Best of 1993-2023 », Tagada Jones fête ses 30 ans comme il se doit. Bon anniv’ les gars.»

16 titres
Punk Hardcore
Durée: 53:46 mn
Sortie le 01/03/2024
442 vues
Tagada Jones a eu trente ans en 2023. Entre la « Tournée du Siècle » (avec notamment Les Shériff), plusieurs concerts « du Cœur » (aux profits des Restos du même nom), et une centaine de gigs programmés un peu partout (dont une date à l’Olympia, trois soirs Chez Narcisse et les shows de la 8ème édition du festival vendéen « On n'a plus 20 ans »), l’agenda 2024 de Niko, Stef, Waner et Job s’annonce chargé.

Pour encore mieux marquer leurs trois décennies de fureur Punk Metal Hardcore, la formation sort présentement « TRNT Best-Of 1993-2023 ». Plus qu’une simple compilation, on nous propose ici quinze morceaux du répertoire repensés et réenregistrés, ainsi qu’une nouvelle et explosive composition ('Le Poignard').

En ce qui concerne les chansons retravaillées, toutes renommées « … version 2k24 », elles se répartissent en trois catégories. D’une part, on a les réappropriations « au goût du jour », celles en compagnie des Bidons de l'An Fer et enfin les adaptations avec des cordes en renfort. Pour tout cela, TGD JNS a puisé dans tous ses méfaits (dont le premier EP éponyme) à l’exception de « Plus de Bruit », « Virus » et « Les Compteurs à Zéro ». Un titre de chaque effort à minima et quatre compos de « Le Feu aux Poudres », trois de « La Peste et le Choléra » et deux de « A Feu et à Sang ».

Pour qui connaît la discographie de nos sympathiques énergumènes rennais, certaines revisites « surprennent » à la première écoute. Ici un chant moins « crié », là des machines ajoutées ('Cargo'). Le combo breton a opéré quelques coupes ('Manipulé', 'SOS dub') et a revu certaines tonalités ('Zéro de Conduite').

Les interprétations avec le groupe orchestral étonnent, dans le bon sens, elles aussi. Les passages énervés et électriques ont été aérés pour laisser « plus de place » aux instruments classiques ('Combien de temps encore', 'Thérapie', 'Tout va Bien', l’incontournable 'Mort aux Cons' et ses « Lala, lala la » béruriens, 'Vendredi 13').

De même, les associations avec la clique de percussionnistes des Bidons de l'An Fer (qui compte aujourd’hui une grosse dizaine de membres) ne manquent ni de puissance dégagée ni d’intérêt. Armés de leurs baguettes de bois, les cogneurs de fûts en métal n’y vont pas de mains mortes et on aime plutôt ça (l’évident 'Le Dernier Baril', le missile 'Nation to Nation' balancé par Niko et Waner en duo vocal).

Il parait qu’ « On n'a pas tous les jours trente ans, ça nous arrive une fois seulement ». Avec ce généreux et enthousiasmant « TRNT Best of 1993-2023 », Tagada Jones fête l’évènement comme il se doit. Bon anniv’ les gars.