TRIVIUM
Plus d'infos sur TRIVIUM
Metalcore, Thrash/Heavy Metal
Chroniques

The Sin And The Sentence
Shades Of God
Journaliste

TRIVIUM

«Un album qui saura sans aucun doute ravir les fans qui désormais n'attendent qu'une chose : pouvoir entendre ces nouveaux titres sur scène. »

11 titres
Metalcore, Thrash/Heavy Metal
Durée: 58 mn
Sortie le 20/10/2017
8999 vues

En un peu plus de 15 ans, Trivum s'est imposé comme un poids lourd de la scène Metal. Des albums inspirés, des shows impressionnants et cette allure à mi-chemin entre les bad boys et les gendres idéaux. Deux ans après un 'Silence In The Snow' très mélodique, les Américains reviennent avec une nouvelle oeuvre, 'The Sin And The Sentence' que beaucoup espèrent plus imposante.

Indubitablement 'The Sin And The Sentence' est plus consistant que 'Silence In The Snow', on y trouve toujours de jolies mélodies accrocheuses, mais on sent que Trivium renoue des liens avec l'agressivité pour donner plus d'impact à ses compositions. Une sorte de compromis, histoire de continuer dans la veine du précédent opus tout en incorporant ce qui lui faisait défaut. Le chant hurlé est également de mise, Matt Heafy en a visiblement terminé avec ses problèmes de voix et peut désormais alterner sans soucis entre vocaux clairs et screams. ''Beyond Oblivion'' résume bien ce qu'est le Trivium 2017, un groupe solide, résolument Heavy Metal qui oscille entre le direct et le mélodique. Mais rassurez-vous, 'The Sin And The Sentence' ne s'arrête pas à un seul titre, bien au contraire, durant presque une heure les Américains enchainent des titres aboutis aux tempos variés avec des nombreux soli de guitares et des parties chants toujours plus puissantes. Si ''Other Worlds'' et ''Endless Night'' laissent plus volontiers parler les mélodies, avec ''Betrayer'' ou encore ''The Wretchedness Inside'' c'est un Trivuim plus dynamique qui est présent. Des riffs lourds, rapides, des screams et une bonne dose de testostérone nous sont proposés. Des titres construits pour la scène, à n'en pas douter de futurs hits en live. S'il est vrai que 'The Sin And The Sentence' laisse parfois une impression de retour en arrière, notamment par son côté rentre-dedans, on ne peut pas nier que Trivium s'est inspiré de grands noms comme Metallica ou Iron Maiden. Certains titres fleurent bon le Heavy Metal made in Maiden, et d'autres comme ''Sever The Hand'' ont une référence non dissimulée aux Mets avec une attaque virile des riffs et d'impressionnants leads guitares. Si vous êtes de ceux qui pensent que Trivim n'est qu'une mauvaise copie de ces groupes légendaires, il serait tout de même judicieux que vous jetiez une oreille sur cet album, toute la différence tient entre être inspiré par et copier sur.

Avec 'The Sin And The Sentence' Trivium continue son chemin sans prendre énormément de risques mais apporte une pierre de choix à un édifice déjà bien solide. Un album qui saura sans aucun doute ravir les fans qui désormais n'attendent qu'une chose : pouvoir entendre ces nouveaux titres sur scène. Encore un peu de patience, ça ne saurait tarder.