Transience
Herger
Journaliste

SHYLMAGOGHNAR

«Pour un deuxième album le duo nous propose un excellent album aux confluences du Death, du Black, du Metal atmo et de la musique progressive.»

7 titres
Progressive/Melodic Death Metal
Durée: 82 mn
Sortie le 29/06/2018
5149 vues
La scène néerlandaise n'est pas l'une des plus prolifiques au niveau métal international, sans être quelconque pour autant. Bien au contraire car Carach Angren (Black Metal symphonique à la Cradle Of Filth), Within Temptation (Metal symphonique à voix) et Pestilence (Death métal) en sont de bons exemples.

Shylmagoghnar, duo formé en 2013 dans la ville de Maastricht a sorti son premier album ''Emergence'' en 2014. Pour ce deuxième opus, le groupe a signé sur le label autrichien Napalm Records. Cet album de très bon niveau leur permet de proposer un mélange d'ambiance mélancolique et de metal extrême inspiré.

Ils proposent depuis leurs débuts une musique ancrée dans le metal extrême que l'on pourrait qualifier de Black Death mélodique, voire progressif. Les riffs sont extrêmes, proche du Death même si des éléments les rapprochent des compositions Black à la Summoning, comme c'est le cas sur le premier titre de l'album ''Transience'', qui ne dénoterait pas sur un album des autrichiens aux nappes de claviers mélancoliques et nostalgiques ainsi que les mélodies à la guitare. Dans le même registre le titre outro ''Life'' est dans la même lignée et mélange intelligemment Black Metal atmosphérique et inspirations épiques.

Les guitares sont très mélodiques pour ce style de Metal extrême. De plus, le côté progressif se ressent surtout au niveau des structures vraiment élaborées, presque à tiroirs. Tous les titres dépassent pour la plupart les 7 minutes et ''Transience'', ''Life'' et '' No Child of Man Could Follow'' font plus de dix minutes.

On y trouve des changements de tempo, d'atmosphère ou de lignes de grattes qui peuvent être jouées tour à tour en arpèges ou en riffs plus efficaces. Prenons le titre ''This Shadow of the Heart'' qui résume mes pensées, entre ses claviers calmes et reposant, rythmique épurée et ses lignes de guitares recherchées et mélodiques.

Le chant est utilisé en mode scream typiques. Ce n'est pas les meilleurs que j'ai écouté car ils manquent un peu de haine et de hargne. On trouve des parties chantées de manière plus mélodiques, notamment sur ''As All Must Come to Pass ''où les deux registres sont présents. Ou encore ''No Child of Man Could Follow'', titre le plus efficace si on peut dire cela ou les screams sont un peu plus agressif qu'à l'accoutumée.

Du fait de la longueur des morceaux, le chant est utilisé avec parcimonie pour laisser la place aux parties instrumentales comme c'est le cas sur ''Journey Through the Fog'' où nous ne trouvons quasiment pas de chant. Pour ma part, j'aurais laissé un peu plus de place aux vocaux.

Pour un deuxième album le duo nous propose un excellent album au Confluences du Death, du Black, du Metal atmo et de la musique progressive.
SHYLMAGOGHNAR
Plus d'infos sur SHYLMAGOGHNAR
Progressive/Melodic Death Metal