HORIZON IGNITED
Plus d'infos sur HORIZON IGNITED
Melodic Death Metal

Towards The Dying Lands
Schnabel
Journaliste

HORIZON IGNITED

«Nous avons ici un album travaillé, qui je ne doute pas, permettra au groupe de gagner en notoriété. Plus mélodique qu'After The Storm mais aussi plus technique. Un très bon album dont l'écoute plaisante n'est pas ennuyeuse, bien au contraire.»

10 titres
Melodic Death Metal
Durée: 39 mn
Sortie le 01/07/2022
490 vues
Petit nouveau sur la scène du death mélodique, Horizon Ignited revient le 01 juillet 2022 avec leur deuxième album signé chez Nuclear Blast. Débutant leur carrière récemment en 2017, par les deux guitaristes Johannes Mäkinen et Vili Vottonen, les 6 Finlandais, i.e, Okko Solantera (chant, ex-I Am The Night et Babylonfall), Jiri Vanhatalo (batterie), Miska Ek (clavier), Jukka Haarala (Basse, depuis 2021). Le groupe vous est peut-être inconnu, mais je parierais que dans très peu de temps il sera de notoriété internationale au vu de sa progression fulgurante et de la qualité des deux albums.

Horizon ignited se pose comme un groupe de death mélodique, et en effet, l'album est caractéristique de ce style. Cependant le chant d'Okko, soit dit en passant assez atypique en chant clair, prend des tournures de metalcore sur certains titres.
On y retrouve exposé de façon clairement explicite les influences du groupe, de Dark Tranquility sur "Fall Apart", à Killswitch Engage dans le morceau d'entrée "Beyond Your Reach" en passant par Insomnium et Ominium Gatherum sur "Reverie".

Durant tout le cheminement de l'album s'entremêlent des morceaux bien bourrins et assez jouissifs, comme "Servant", à des titres beaucoup plus mélodiques et entrainants tel que la chanson éponyme "Towards The Dying Lands". C'est ainsi que nous retrouvons bien les ingrédients faisant que le groupe va connaître une ascension rapide, et c'est tout ce que nous pouvons leur souhaiter.
Un titre, "End Of The Line", se dégage particulièrement de l'album en abandonnant quasi complètement le chant clair. En effet, le groupe décide sur ce morceau de revenir un peu plus aux origines du premier album After The Storm, album qui se veut plus violent, plus death avec moins de chant clair et plus de growl, se rapprochant ainsi plus de ses influences (Dark Tranquility notamment).
Tout au long de l'écoute, nous pouvons retrouver des riffs entêtants, "Servant", des rythmiques lourdes "End Of The Line".

Avec des titres globalement inférieurs à 4 minutes, pour une durée totale d'opus inférieure à 40 minutes, le rythme est ainsi très soutenu, ce qui m'a permis de ne pas m'ennuyer et de ne pas voir le temps s'écouler durant mes différentes écoutes.

Concernant l'artwork de cet album, je l'ai trouvé particulièrement sublime avec son simplisme et ses jeux de couleurs noires et orangées.

Le groupe pourra également profiter de la réputation de Septicflesh et Hypocrisy, en effectuant leurs premières parties sur la tournée de 2022.

Au total :
Nous avons ici un album travaillé, qui je ne doute pas, permettra au groupe de gagner en notoriété. Plus mélodique qu'After The Storm mais aussi plus technique.
Un très bon album dont l'écoute plaisante n'est pas ennuyeuse, bien au contraire.

Coups de coeur : Servant, Reveries.

A retrouver en live notamment le 08/10/22 à Lille, le 09/10/22 à Paris, et le 10/10/22 à Rennes.


Setlist. :
01- Beyond Your Reach (3:45)
02- Servant (3:01)
03- Towards The Dying Lands (3:28)
04- End Of The Line (3:23)
05- Guiding Light (3:57)
06- Reveries (4:11)
07- Aching Wings (4:35)
08- Death Has Left Her Side (4:26)
09- Fall Apart (3:43)
10- Eventide Of Abysmal Grief (4:03)