Thy Messenger
Thib
Journaliste

VADER

«''Thy Messenger'' est un délicieux met que l'on déguste en un rien de temps.»

5 titres
Death/Thrash Metal
Durée: 13 mn
Sortie le 31/05/2019
400 vues

Plus besoin de présenter les polonais de Vader ! Alors qu'ils nous avaient sorti une petite pépite en 2016 avec ''The Empire'', le quartet nous propose ici un EP d'une quinzaine de minutes composé de 4 titres inédits et d'une reprise. Nommé ''Thy Messenger''. Il a été enregistré en une semaine entre Janvier et Février de cette année à l'Hertz Studio. Comme le fut ''Iron Times'' en 2016, l'EP a été annoncé comme un apéritif avant un album complet prévu pour fin 2019.

Les titres sont rapides et s'enchaînent sans que l'on ait le temps de dire ''ouf''. Le plus long est 'Steeler', reprise de Judas Priest. Le groupe nous propose une version remise au gout du jour et bien plus thrash que l'originale. Pour ce qui est de l'artwork, il est majoritairement vert. On y voit un mort ailé qui semble renaitre de ses cendres et prêt à décoller, sur un amas d'ossements et d'insectes. Dessiné par l'artiste Ben Wescoter, le même que pour leur album de cover ''De Profundis'' ou d'autres artistes comme Slayer ou Kreator.

Plus Death que son album précédent, Vader nous rentre toujours dans le lard avec des sons courts mais percutant. C'est efficace ! L'EP débute donc par 'Grand Deceiver' et un riff de guitare ultra puissant. La batterie en Blast Beat. Dans le même genre, 'Despair' se place en quatrième position dans la galette. Les deux morceaux durent tout deux moins de 3 minutes et on n'a même pas le temps de l'entendre passer qu'on est déjà passé au suivant.

Tout aussi rapide mais plus lourd 'Litany' nous livre la liste parfaite pour faire souffrir son prochain. Le chant est saccadé et est même accompagné pour les refrains de chant guttural.

La chanson la plus Thrash de cet EP est sans doute aucun 'Emptiness', et ainsi, Vader étale sa qualité des deux genres. Composé en deux parties séparées par un superbe solo, 'Emptiness' est d'abord bien rapide pour partir sur quelque chose de plus Heavy et se conclure en beauté. Evidemment Piotr, le chanteur garde ses vocalises de Death même ici !

Que dire de plus sur ce nouvel EP ? C'est impeccable, précis et concis. Pas de blabla, Vader va directement à l'essentiel et nous rentre dedans tel un poids lourds lancé à pleine vitesse sur l'autoroute. Tout va si vite, on déguste ce délicieux met qu'est ''Thy Messenger'' en moins de temps qu'il n'en faut et on n'attend déjà le rab prévu pour la fin de l'année ! (Faites vites svp !!)

VADER
Plus d'infos sur VADER
Death/Thrash Metal
Chroniques