The Story of Scott Rötti
Baptman
Journaliste

MORGLBL

«20 ans pour le trio de jazz/métal progressif au nom imprononçable ! Virtuosité instrumentale, incongru mélange des genres, calembours et autodérision : ce nouvel opus perpétue la tradition du groupe le plus fou de la scène progressive.»

11 titres
Progressive / Alternative Metal
Durée: 59 mn
Sortie le 01/02/2019
552 vues
FREE ELECTRIC SOUND

Un peu plus de 20 ans déjà que le trio fou Mörglbl (prononcez ''Morgueulebeule'') porté par notre Christophe Godin national et ses fidèles acolytes Ivan Rougny (basse) et Aurélien Ouzoulias (batterie, arrivé sur l'album ''Jäzz for the Deaf ''en 2009) nous offre ce mélange bien à eux d'instrumental jazz/métal progressif technique sur fond de calembours dignes de ceux de votre tonton préféré lors des repas de famille. A chaque nouvel album et concert c'est l'occasion de se payer une bonne claque musicale ainsi qu'une bonne tranche de rigolade.

Mörglbl est le projet principal de Christophe Godin, guitar hero savoyard que le monde entier nous envie. Ce virtuose de la six-cordes en plus d'être un musicien accompli et un incontournable du paysage guitaristique français, est aussi un intervenant pédagogique et clinicien reconnu dans le monde entier, contributeur à de nombreux magazines tels que Guitar Extreme, Guitar Part, UK Guitarist, Guitar Techniques etc. Les masterclasses occupent encore aujourd'hui une bonne partie de son temps, l'une des plus marquantes étant celle effectuée en Iran en 2016, qui a fait de lui le premier guitariste occidental à jouer dans ce pays depuis des années.

Icône guitaristique, Christophe fait la promotion de marques reconnues comme Vigier (guitares et basses) (cf itw de Patrice Vigier ICI : www.unitedrocknations.com/interviews-sum.......), Laney (amplis) et Zoom (effets).

Parmi ses amis proches, on compte la fine fleur des guitar heroes du globe : Ron - Bumblefoot - Thal, Patrick Rondat, Guthrie Govan, Kiko Loureiro, Mattias IA Eklundh et j'en passe.

Outre Mörglbl, Christophe Godin a également joué dans de nombreux projets : Gnô (qu'il quittera en 2014) trio de stoner ayant remporté un franc succès sur la scène métal hexagonale et toujours actif aujourd'hui, Metal Kartoon avec Ivan Rougny, un projet entre jazz/métal/fusion absolument génial qui donnera naissance à des masterclasses internationales : les Kartoon Guitar Clinics, 2G avec le guitariste de jazz Pierrejean Gaucher et Wax'In, projet de jazz/fusion expérimental.

''The Story of Scott Rötti'' est le 7ème album de Mörglbl.

On y retrouve la même recette imparable qui fait l'originalité du groupe. Un mélange de riffs métal aux rythmiques élaborées : écoutez par exemple le début du premier titre de ''The Story Scott Rötti'' qui fait se succéder les mesures impaires (7/8 – 7/8 – 7/8 – 11/8) ; de passages jazz planants qui laissent la part belle aux solos de guitare, harmoniques à la basse et improvisations à la batterie, et d'effets sonores kitsch au possible. Le contraste entre ces influences est surprenant mais leur alliance fonctionne à merveille selon une formule bien personnelle et éprouvée depuis des années.

Bien sûr, que serait un album de Mörglbl sans ces titres de morceaux improbables à l'image du nom du groupe : '2 Flics Amis Amish', 'Döner Dörgazm', 'La Lèpre à Elise', 'Crime Minister'... depuis le début, les calembours, jeux de mots et autres blagues du même genre sont au centre de ce projet. La bonne humeur, l'autodérision, l'absence totale de prise au sérieux et l'ambiance familiale en sont également des pierres angulaires au cours de shows souvent à mi-chemin entre le concert et le spectacle d'humour improvisé.

''The Story of Scott Rötti'' poursuit donc dignement la lignée de ses prédécesseurs.

On y retrouve l'ampleur de la virtuosité de chacun des membres du trio. Christophe nous gratifie à la fois de solos créatifs et imparables au cours desquels il enchaîne toutes les techniques guitaristiques connues des shredders : tapping, sweeping, fast-picking etc ; et de riffs bien efficaces et rentre-dedans. Son utilisation judicieuse des effets de guitare mis à sa disposition est particulièrement appréciable. Il nous montre une fois de plus une maîtrise totale dans son expression musicale aussi bien jazz que métal, un grand écart qui ne cesse d'impressionner. Ivan à la basse est un groover né (écoutez ce qu'il fait sur 'Prog Töllog' et sur 'The Story of Scott Rötti' en particulier). Il a la particularité de produire des harmoniques surprenantes avec son instrument qui se révèlent particulièrement sur les passages plus calmes de l'album (comme sur l'excellent pont atmosphérique de '2 Flics Amis Amish'), on se dit qu'il a peu de choses à envier à Victor Wooten. Aurélien est, lui, un véritable prodige de musicalité à la batterie. Sa capacité à passer d'un solo atmosphérique (sur '2 Flics Amis Amish') à un jeu métal franc et direct à base de tapis de double-croches (sur 'Les Légions Du Rhum') ou de rythmiques à la double-pédale ('Döner Dörgazm') montre l'ampleur et la richesse de son éventail musical à 180°.

Une fois de plus, les compères de Mörglbl empruntent et se réapproprient avec brio des codes de multiples styles aussi variés qu'incompatibles de prime-abord : math-core ('La Lèpre à Elise'), jazz-rock ('Crime Minister'), ambiant (sur le pont de '2 Flics Amis Amish')... ça et là on retrouvera également, du heavy ('Dark Vädim'), du shuffle ('Prog Töllog') et même des rythmiques country ('Panzer Kökötier' et le morceau-titre).

Comme pour leurs derniers albums, l'excellence de la production de ce disque est à souligner. Mention spéciale pour la batterie qui sonne DIVINEMENT bien, spatialisée à la perfection, avec un mix qui rend compte de chaque nuance : chaque fût rend sa propre note et résonnance sans empiéter sur les autres, la caisse claire est d'une précision remarquable tout en ayant juste ce qu'il faut d'harmoniques quant aux cymbales, elles sont précises (cymbales d'effet empilées dans Les 'Légions Du Rhum' et dans le solo de 'Döner Dorgazm') et éclatantes.

L'ensemble du disque sonne organique, vivant...on a véritablement l'impression d'écouter une performance, plus qu'un produit de studio.

Il est vrai que si la musique de Mörglbl plaira avant tout et sans conteste aux musiciens, encore plus aux nerds de la guitare, basse et batterie et fans de prog, l'originalité du concept, l'excellence de l'exécution, les personnalités très attachantes de Christophe et de ses acolytes, leur générosité et sympathie sincères envers le public, enfin le côté franchement délirant et totalement assumé du projet ne peuvent décemment pas laisser indifférent.

Si le trio, derrière son second-degré légendaire et son humour potache devait faire passer un message à travers sa musique, il nous encouragerait sans doute à nous assumer totalement, à poursuivre ce qu'on aime et à faire éclater notre personnalité tous azimuts.

Pour toutes ces raisons, on ne peut que recommander l'écoute de cet album et du reste de la discographie du groupe. Plus encore, l'auteur de cette chronique qui suit Christophe et ses différentes bandes depuis des années ne saurait trop vous recommander d'aller soutenir le bonhomme et Mörglbl en achetant leurs disques, en allant rigoler avec eux à leurs concerts (et prendre une grosse claque musicale au passage). Vous passerez un super moment, croyez-moi. En particulier au Triton des Lilas, lieu emblématique qui a accueilli le groupe et les différents projets de Christophe à de multiples reprises.

MORGLBL
Plus d'infos sur MORGLBL
Progressive / Alternative Metal