The Lords Of Hypocrisy
Herger
Journaliste

PAGAN ALTAR

«Encore meilleur que ''Judgement Of The Dead'', ''The Lords Of Hypocrisy'' démontre le caractère abouti et occulte de la musique de Pagan Altar.»

9 titres
Doom Metal/Hard Rock
Durée: 50 mn
Sortie le 19/04/2019
676 vues
TEMPLE OF MYSTERY
Après avoir fait la chronique de “Judgement Of The Dead”, nous allons nous intéresser à “The Lords Of Hypocrisy”. Nous ne reviendrons pas sur le passé de ce groupe qui a dû influencer des groupes tel que Mercyfull Fate ou Wichtfinder General, ayant été faite pour la chronique de l'album précédent. Ce qui diffère avec “Judgement of The Dead” vient du fait que “The Lords Of Hypocrisy» ne date pas de 2004 réellement. Oui, il a bien été enregistré à ce moment-là mais les compositions ne datent pas de cette période, elles ont été composées lors de la première période du groupe. Le combo anglais, ne les ayant jamais enregistrés à l'époque, décide de changer cette donne dans un contexte plus favorable à sa musique. Même si les morceaux ont 20 ans, ils n'ont pas trop vieilli. Et il faut reconnaître que le groupe aurait eu tort de ne pas enregistrer ces titres car ils sont excellents.

On reste dans le même style que l'on pouvait entendre sur le premier opus. C'est-à-dire ce mélange de Proto Doom, d'influences ‘70s ainsi que cette atmosphère dégagée par les morceaux si prenantes entre mysticisme et occultisme du moyen-âge. Sorte de traits d'union entre Black Sabbath et des groupes comme Candlemass ou Saint Vitus.

Et puis, la voix de Jones fait toujours mouche alors que le Monsieur a vieilli comme nous pouvons l'entendre sur le morceau “The Aftermath”.
Pour vous donner l'envie d'écouter cet album, nous allons citer quelques titres résumant le style et l'atmosphère de ce ''The Lords Of Hypocrisy''. Dans le même genre de morceau, “Sentinels Of Hate” n'est pas mal du tout. On commence par le morceau titre qui propose une ambiance lugubre à souhait sur fond de Proto Doom Seventies. “Satan's Henchmen” se fait plus psychédélique et nous propose un excellent solo venant d'un guitariste mésestimé. “Armagedon” est aussi intéressant car il est orienté plus Rock Progressif avec sa structure variée. Sans oublier le mélancolique “The Masquerade” ou l'interlude au banjo “The Devil Came Down To Brockley”.

Pour finir, à l'écoute de cet album, on remarque que les titres ont été plus travaillés que sur leur premier effort donc plus inspiré.

Encore meilleur que ''Judgement Of The Dead'', ''The Lords Of Hypocrisy'' démontre le caractère abouti et occulte de la musique de Pagan Altar.

PAGAN ALTAR
Plus d'infos sur PAGAN ALTAR
Doom Metal/Hard Rock
Chroniques