The Legacy of Shi
JB RAMAT
Journaliste

RISE OF THE NORTHSTAR

«Rise Of The Northstar revient en force pour son deuxième album. Au programme, du bruit, de l'agressivité et des cris ! L'album ne vous laisse aucun répit, pas UNE seule chanson douce, ce qui, il faut le reconnaître, est diablement efficace !»

11 titres
Punk Hardcore
Durée: 43 mn
Sortie le 26/10/2018
2022 vues

Je pense dire sans me tromper, que les inspirations du groupe parisien sont nombreuses ! Autant au niveau du style, des thèmes, de la musicalité, et de l'organisation du « tout ». Vous le comprendrez facilement en écoutant l'album, le Japon est partout au fil des chansons, omniprésent, de sa jeunesse ('Furyo's Day', 'Kozo' et 'Teenage Rage') aux mangas ('Nekketsu'), mais aussi de sa façon de voir la mort ('The Legacy Of Shi'). Mais c'est surtout la rage qui émane du disque qui est impressionnante, comme si les parisiens avaient réussi à prendre pour eux une immense colère refoulée trop longtemps qui exploserait d'un coup.

Côté technique le groupe mélange habilement le rap et le scream pour le chant, Vithia hurle littéralement ('All For One'), ainsi que l'anglais et le français (oui, oui) ce qui à mon sens est fortement appréciable ! Pour l'instru l'on pouvait craindre une baisse de régime après le départ de Hokuto no Kev (l'ancien batteur), or il n'en est rien ! Phantom s'en sort admirablement bien ! La batterie est rapide, très rapide, et inexorablement brutale, Phantom donne l'impression de vouloir exploser sa grosse caisse à coups de marteau (surtout sur 'This Is Crossover')! La basse est lourde, la guitare saturée, avec quelques petits effets « électroniques » par-ci-par-là. En résulte une vraie « patte » artistique, un mélange entre hip hop et metalcore. En fait c'est comme si Slipknot et Rage Against The Machine avaient copulé et, neuf mois plus tard, accouchés d'un monstre infernal (mais très séduisant).

Vous êtes énervé ? Vous avez du mal à sortir du lit le matin ? Il vous faut des ziques motivantes pour le sport ? Marre d'entendre les travaux des voisins ou les bébés dans le bus ?

Foncez acheter l'album !
Vous hésitez encore ? Ecoutez juste Here Comes The Boom.

Petit plus pour les puristes, l'enregistrement a eu lieu dans le studio de Gojira à New York, à bon entendeur…


RISE OF THE NORTHSTAR
Plus d'infos sur RISE OF THE NORTHSTAR
Punk Hardcore