CIVIL WAR
Plus d'infos sur CIVIL WAR
Heavy/Power Metal

The Last Full Measure
Branwenn
Journaliste

CIVIL WAR

«Un album qui fait l'effet d'un boulet de canon. Il nous explose carrément les oreilles !!»

10 titres
Heavy/Power Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 04/11/2016
4373 vues
En 2012, le groupe suédois Sabaton sort ''Carolus Rex'' et à ce même moment, 4 membres décident de mettre les voiles afin de voguer vers d'autres horizons et de créer leur propre groupe. Ils recrutent Nils Patrik Johansson au chant ainsi que le bassiste Stefan ''Pizza'' Eriksson. Civil War est né!

''The Last Full Measure'' est leur troisième album, sera-t-il vraiment à la hauteur du bon ''Gods And Generals'' sorti en 2015 ?

D'entrée de jeu, la pochette très sudiste semble nous annonce la couleur de ce nouvel opus: agressive, sanglante et très chargée, le visuel est lourd et sombre, faisant fortement penser dans l'idée à la pochette du dernier Sabaton "The Last Stand".

''Road To Victory'' ouvre le bal par une rythmique détonante, à la vitesse d'un cheval au galop lors d'une charge héroïque, emmené par le puissant chant de Nils, ralliant à sa cause les riffs tonitruants des guitares, s'accompagnant d'un peu de clavier sans oublier le batteur rageux.

''Délivrance'' est un des titres phare de l'album où les guitares sont superbement couplées au clavier.

Mon coup de coeur est sans aucun doute , ''America'': sur ce morceau, Nils nous sert un chant très mélodieux , une chanson en mid-tempo coupée en plein milieu par une partie musicale beaucoup plus calme. Un superbe solo de guitare y contribue et je ne vous parlerais pas de cette batterie qui nous renvoie directement en plein champ de bataille.

Dans le registre bien speed aussi, sur ''Gladiator'' , le rythme ne faiblit pas une seconde durant les 3.26 mn du morceau, du heavy à l'état pur ! Les autres titres tels que ''Gang Of New-york'', ''People Of The Abyss'' ainsi que le très bon ''The Last Full Measure'', qui ferme la marche militaire de cet opus, ne déméritent pas du tout. L'esnemble de l'album est de bonne facture. Il n'y a rien à jeter ! Tout y est pour faire un très bon album de heavy !

Un bémol cependant! Un morceau semble s'être perdu en cours de route. Il fait l'effet d'un pétard mouillé ! Il s'agit de ''Tombstone'': une introduction incompréhensible et un mélange de heavy et de polka russe totalement improbable. A oublier !

''The Last Full Measure'', troisième opus du groupe, dirigé sur le thème de la guerre de sécession , est un vrai succès, alternant mid-tempo et rapidité. La folie vocale de Nils Patrik Johansson est superbement présente (digne du très grand Dio), les guitares sont affutées comme la lame des épées tranchantes dans le vif.

Certes , il reste dans la lignée des deux premiers mais vu la qualité apportée à nos oreilles, "Civil War" est vite pardonné ! Attention quand même à ce que cela ne devienne pas redondant. Les fans pourraient se lasser !