VANDEN PLAS
Plus d'infos sur VANDEN PLAS
Progressive Metal

The Ghost Xperiment – Awakening
Fred H
Journaliste

VANDEN PLAS

«Complexe mais non moins raffiné, ce « The Ghost Xperiment – AwakenIng » révèle toute sa superbe après plusieurs écoutes.»

6 titres
Progressive Metal
Durée: 46'39 mn
Sortie le 11/10/2019
2199 vues
FRONTIERS MUSIC SRL

Pour Vanden Plas, le principe du concept album ça devient un peu une habitude. Après « Christ Φ » (inspiré du Comte de Monte-Cristo) publié en 2006, « The Seraphic Clockwork » (un voyageur spatio-temporel piégé par une prophétie divine) paru en 2010 et la saga en 2 volets « Chronicles of the Immortals – Netherworld (Path One) » et « Chronicles of the Immortals – Netherworld II » (vampires d'un nouveau genre basés sur les romans de Wolfgang Hohlbein) respectivement sortie en 2014 et 2015, le combo teuton revient avec un nouveau dytique.

Le premier chapitre (le neuvième opus studio donc), baptisé « The Ghost Xperiment – AwakenIng » sort donc présentement et le second (« The Ghost Xperiment – Illumination ») paraîtra courant 2020. L'histoire (imaginée par l'esprit fécond du vocaliste Andy Kuntz) raconte le périple d'un individu nommé Gideon Grace qui, suite à une expérience paranormale, doit se battre sans relâche pour sa survie face à des étranges créatures issues de la « Maison de la Pluie » alors qu'il se promène dans notre bel hexagone. Accablé par la mort atroce de sa bien-aimée Ivy, l'homme a fait de sa douleur son moteur dans la lutte contre ces ombres terrifiantes. Tout un programme.

Dès le morceau d'ouverture (le mélancolique 'Cold December Night'), le ton est donné. L'ambiance est sombre et plutôt inquiétante. La nuit et l'obscurité servent de cache à ces fantômes à l'affût. Les claviers (tantôt lancinants ou plus adoucis) de Günter Werno sont présents mais pas envahissants.
Malgré ces quelques sonorités plus sinistres et assez inhabituelles pour le groupe, on reconnaît la patte de la formation germanique. Tout au long de ces six titres (oscillant entre 5 à quasi 10 minutes), les allemands proposent une fois encore un heavy metal mélodique agrémenté d'arrangements orchestraux élaborés. Le quintette n'oublie pas d'incorporer des éléments plus progressifs ('Devils´ Poetry') tels qu'il en livrait aux premières heures.

Secondé par son frangin Andreas aux futs et Torsten Reichert à la 4-cordes, le guitariste Stephan Lill délivre des rythmiques travaillées ('Three Ghosts') et des soli délicats ('The Phantoms Of Prends-Toi-Garde'). Grâce à son jeu technique mais subtil, le bougre balance arpèges aériens, harmoniques enivrantes et riffs plus lourds (le classieux 'The Ghost Xperiment'). Son indéniable maitrise fait toujours merveille. Derrière le micro, Andy Kuntz est un vrai régal pour les tympans. Son chant chaud, cristallin et puissant séduit instantanément avec toutes ces refrains assez entêtants qui sont offerts. Avec douceur, sensibilité et émotion, le chanteur se fait la voix de son personnage en souffrance mais plein d'espoir : « Oui, j'espère que tu vivras. J'espère que tu reviendras » ('Fall From The Skies').

Complexe mais non moins raffiné, ce « The Ghost Xperiment – AwakenIng » (NdT : L'éveil) révèle toute sa superbe après plusieurs écoutes. Rendez-vous d'ici un an pour savoir si Vanden Plas a atteint « L'Illumination » … Dure sera l'attente.