The Duets Collection Volume 1
Fred H
Journaliste

JEFF SCOTT SOTO

«Jeff Scott Soto se revisite offrant une seconde vie à des compositions déjà existantes. Pour tout fan du monsieur, ce « The Duets Collection - Volume 1 » est un beau cadeau. »

11 titres
Metal
Durée: 46 min 37 mn
Sortie le 08/10/2021
196 vues
Recenser l’ensemble des collaborations et projets du gars Jeff Scott Soto relève du sacré défi. Outre ses propres efforts sous son nom et son combo SOTO, on peut l’associer à des groupes tels que Sons Of Apollo, Talisman, Journey, Trans-Siberian Orchestra, W.E.T., Yngwie Malmsteen, Axel Rudi Pell, pour les plus notoires. A tout cela, il faut ajouter ses TRES nombreuses participations à tout un tas de trucs (des tribute albums notamment). Bref, en 37 années de carrière (il n’a pourtant que 55 balais), des partenariats en tous genres, il en a commis le mister.

Quoi qu’il en soit, contraint d’arrêter sa tournée (pandémie mondiale oblige), l’hyper prolixe chanteur a mis à profit son temps disponible pour publier un nouvel opus. Présentement, pas de matériel inédit mais plutôt des réenregistrements de chansons qu'il a déjà interprété – pour lui-même ou pour d’autres - dans son riche passé. Du coup, quitte à refaire ces morceaux, le natif de Brooklyn (mais d'origine portoricaine on le rappelle) s’est dit que ce serait bien plus sympa de les partager en duos avec des copains vocalistes.

Alors, pour cette première salve d’associations baptisée « The Duets Collection - Volume 1 », Jeff a décroché son téléphone et a rameuté tout un tas de potes. Imaginez, sur un même skeud, Erik Martensson (Eclipse, W.E.T.), Eric Martin (Mr. Big), Johnny Gioeli (Hardline, Axel Rudi Pell), Deen Castronovo (Revolution Saints, Journey), Nathan James (Inglorious), Russell Allen (Symphony X), Renan Zonta (Electric Mob), Dino Jelusick (Animal Drive), Mats Leven (ex-Candlemass, TSO), BJ (Spektra, SOTO), ou bien encore Aliro Netto (Shaman, Queen Extravaganza). En voilà du beau linge. Le fait que tous ces chanteurs œuvrent aussi avec l’écurie italienne Frontiers n’est évidemment que pure coïncidence (tiens mon œil).

Pour accompagner cette clique, on (re)trouve les sbires musicos de Jeff (Edu Cominato aux baguettes, Tony Dickinson à la basse, et les guitaristes Howie Simon, Jorge Salan, et Leo Mancini).

Vous l’aurez compris, vu les lascars sélectionnés, on évolue en terrain heavy rock mélodique. Globalement, c’est plutôt énergique. Notre tête pensante New-Yorkaise a puisé dans différentes périodes de sa conséquente carrière. L'AOR ('Callin’ All Girls' issu de son passages dans Eyes) croise le hard rock ('Coming Home' de Soul Sirkus, 'Warrior' d’Axel Rudi Pell, 'Again 2 B Found' de Humanimal) et le metal ('Don’t Let It End' de la période avec Yngwie Malmsteen). Les années Talisman sont aussi bien représentées ('I’ll Be Waiting', 'Colour My XTC', 'Mysterious'), tout comme ses aventures personnelles sous ses différents blases ('Holding On', 'Believe in Me'). On a même droit au titre de la bande originale du film « Rock Star » ('Livin’ The Life').

Les timbres chauds et puissants des différents protagonistes se marient évidemment très bien. On est embarqué par les magnifiques voix de ce casting 5 étoiles des plus cosmopolite (États-Unis, Croatie, Brésil, Suède, Angleterre). Entre les soli dévastateurs, les belles accroches harmoniques, et quelques claviers appuyés ici et là (signés Jeff en personne), la formule est connue et efficace.

Entourée d’une belle brochette de guests vocalistes, Jeff Scott Soto se revisite offrant une seconde vie à des compositions déjà existantes. Pour tout fan du monsieur (et des acolytes conviés), ce « The Duets Collection - Volume 1 » est un beau cadeau. Profitez-en bien en attendant la suite.