The Die Is Cast (EP)
Enora
Journaliste

GEOSTYGMA

«« The Die Is Cast », un EP plus que réussi à travers lequel Geostygma laisse deviner ses qualités mais aurait bien besoin d'un album complet pour révéler l'ampleur de son talent »

4 titres
Brutal Death Metal
Durée: 20 mn
Sortie le 10/12/2018
1204 vues
AUTOPRODUCTION

On le sait, la scène française regorge de pépites en ce qui concerne le Brutal Death, Benighted en étant le meilleur exemple, mais Paris a également de belles surprises à offrir en la matière à l'image de Geostygma, quintet formé en 2008. « The Die Is Cast » succède à l'EP « Fanatic's Chant » paru en 2014 et on va s'empresser de le découvrir !

‘Enqweentine 2.0' plonge immédiatement l'auditeur dans un Brutal Death Metal agrémenté d'éléments de Tech Death agressif. Le tout oscille entre passages lancinants et lourds, dominés par des riffs gras et un scream énergique assuré par Kevin et moments aériens proches du Prog dans leur construction et l'atmosphère qui s'en dégage. Le premier titre de cet EP tire incontestablement sa force de ce contraste et de l'efficacité de la ligne rythmique instaurée par Bryan qui est une invitation pure et dure à headbanguer. Après ce morceau emprunt de folie aussi créatrice que destructrice, Geostygma dévoile ‘Fanatic's Chant', plus mélancolique à sa façon. Des voix fantomatiques en arrière-plan alimentent l'impression d'étouffement qui ressort de la chanson et saisit l'auditeur à la gorge. Sans tomber dans le cliché, le groupe joue des atouts du genre avec une force évocatrice non négligeable.

Vous vous interrogez sur le concept de folie ? Le groupe vous en donne un aperçu flamboyant et glaçant avec ‘Withering Breath', un titre meurtrier qui évoque tantôt la complexité des Canadiens d'Archspire que la brutalité sans merci de Cattle Decapitation, le tout saupoudré d'un groove irrésistible qui doit beaucoup au duo rythmique basse-batterie assuré par Antoine et Bryan. Les guitares d'Alexis et James ne sont pas en reste et multiplient les riffs guerriers ; on ne doute pas un seul instant du succès du titre en live ! Et on finit cet EP avec ‘Formatted Brain' qui, dans la lignée de ‘Withering Breath', laisse une plus grande place au groove sans pour autant renoncer à la puissance de Geostygma qui se laisse même tenter par des éléments presque théâtraux.

« The Die Is Cast » est un EP plus que réussi dont le seul défaut est de n'être qu'un EP ! On aimerait en entendre davantage de la part du groupe qui laisse deviner ses qualités mais aurait bien besoin d'un album complet pour révéler l'ampleur de son talent et de sa créativité. On le répète encore une fois : il y a de quoi être fier de ce second EP mais il faut maintenant passer au niveau supérieur avec un album attendu de pied ferme.


GEOSTYGMA
Plus d'infos sur GEOSTYGMA
Brutal Death Metal