JAG PANZER
Plus d'infos sur JAG PANZER
Heavy/Power Metal

The Deviant Chord
Enora
Journaliste

JAG PANZER

«« The Deviant Chord », l'entrée dans le monde mouvant et unique de Jag Panzer»

10 titres
Heavy/Power Metal
Durée: 45 mn
Sortie le 29/09/2017
9172 vues
Lorsqu'on voit la longue carrière de Jag Panzer, on pourrait craindre que le groupe cesse de faire des efforts, puisqu'il est établi comme un groupe important du Power, sans pour autant avoir la prétention de rivaliser avec Avantasia ou Helloween ; et c'est peut être ce qui les pousse à toujours se réinventer sans renoncer aux outils qu'ils se sont forgés et qui les ont mené aussi loin ! Après plus de trente ans d'activité, Jag Panzer nous présente son dixième album, « The Deviant Chord », ou l'entrée dans un monde mouvant et unique.

Le titre « Born Of The Flame » donne le ton de l'album : du Power énergique qui ne reprend pas les codes des groupes plus épiques comme Hammerfall pour ne citer qu'eux mais qui propose cependant un bel effort de composition entre batterie martelée, choeurs, guitares et basse entraînantes et grain de voix. « Far Beyond All Fear » peut sembler plus traditionnelle dans son écriture avec la batterie galopante de Rikard Stjernquist mais on reconnait la griffe de Jag Panzer dans cette chanson. Avec « The Deviant Chord », on entre dans un univers plus mystérieux porté par une introduction très douce à la guitare acoustique, rejointe par des cordes. Harry Conklin susurre presque jusqu'à l'arrivée inquiétante et lourde des guitares. Le solo magistral ne pourra que vous séduire !

« Black List » se présente aussitôt comme un titre plus entraînant et puissant. L'introduction de « Foggy Dew » vous plongera dans l'Irlande brumeuse du matin en s'ouvrant sur un passage au chant, guitare acoustique et violon. Mais une rythmique ne tarde pas à s'installer et à prendre la relève avec les guitares et la basse ! Le morceau est plus puissant mais le chant permet de conserver à merveille l'atmosphère créée au début du titre.

« Divine Intervention » met à nouveau en avant des choeurs, chers au groupe, et qui structurent la chanson en s'appuyant sur la batterie. Les guitares virtuoses ne tardent pas à s'imposer en reprenant le thème. Comme on s'en doute avec le titre, « Long Awaited Kiss » est la ballade de cet album. Piano et cordes s'entremêlent sous la voix de Harry Conklin mais les guitares ne tardent pas à se joindre à lui ! Le contraste est totalement maîtrisé et offre un morceau épique mais doux. Le morceau « Salacious Behaviour » sonne délicieusement comme du Power/Heavy old school : une vraie réussite !

« Fire Of Our Spirit » démarre avec brio par un solo à la guitare qu'on retrouvera ponctuellement entre deux passages avec les choeurs. La chanson est un hymne composé pour être repris en choeur par un public ! C'est avec une batterie puissante que s'ouvre « Dare », le dixième et dernier titre. Il risque de vous rester en tête un petit moment !

Avec ce nouvel album, « The Deviant Chord », Jag Panzer continue de nous pousser plus en avant dans l'univers complexe et multiple que le groupe a élaboré au cours des nombreux albums de sa longue carrière. Si il n'est pas transcendant, il n'en demeure pas moins agréable à écouter, avec une mention spéciale pour « Foggy Dew », le morceau sans doute le moins à sa place dans cet album, mais sans aucun doute le plus original et le plus sympathique !