The Deep
Enora
Journaliste

SOULLINE

«« The Deep », un album plutôt très bon bien qu'on puisse douter qu'il relève pleinement du Melodic Death Metal tant Soulline emprunte à divers univers, s'éparpillant parfois un peu trop»

10 titres
Melodic Death Metal
Durée: 44 mn
Sortie le 07/06/2019
2123 vues

Formé en 2000 en Suisse, Soulline est un groupe de Melodic Death Metal qui compte déjà cinq albums à son compte, à savoir : « Oblivium » (2007), « The Struggle, the Self and Inanity » (2010), « We Curse, We Trust » (2012), « Welcome My Sun » (2015), et « The Deep », que lequel nous allons maintenant nous concentrer !

Nous descendons lentement dans les profondeurs aquatiques avec ‘Leviathan', introduite par le son d'un sous-marin s'enfonçant toujours plus loin dans les ténèbres inconnues des fonds marins, et qui se mue peu à peu en ligne rythmique alors que les guitares de Marco et Lore posent des fondements solides et entraînants à souhait ; belle entrée en matière ! Malgré une bonne rythmique, ‘Cool Breeze' met en avant une faiblesse vocale en chant clair qu'on devinait déjà sur le premier morceau. Sur ‘Nightmare', au contraire, le scream de Ghebro porte bien et l'ensemble prend une tonalité plus sombre et agressive qui sied assez bien à Soulline. Ce n'est pas du Melodic Death Metal traditionnel au sens de se rapprochant de la lignée finlandaise portée par Insomnium ou Wolfheart, pour ne citer qu'eux, que propose le groupe suisse jusque là, mais ‘The Fall' renoue plus ouvertement avec ces références. A mi-chemin de cet album, ‘Filthy Reality' se révèle être un morceau très agréable et équilibré, qui emprunte tantôt au Hard Rock pour un beau solo de guitare, tantôt au Melodeath, tantôt au Groove Metal.

Plus old school dans sa construction, ‘Into Life' poursuit dans la lignée de ‘The Fall', reprenant les grands éléments fondateurs du genre avec un appui plus marqué sur les liens avec la scène Death originelle. La basse de Miles bénéficie par ailleurs d'une belle mise en avant sur ce titre. Sans être une mauvaise chanson, ‘The Game' reste assez inégale, s'éparpillant parfois dans des tentatives musicales pas forcément profitables à Soulline qui nous laisse malgré tout un espoir avec une belle énergie d'un bout à l'autre de la performance. Plus mélodique mais pourtant avec une force de frappe qui n'est pas sans rappeler le Metal US, ‘Deepest Me' est un très bel exemple de ce que le groupe peut faire de mieux avec une batterie puissante signée Matt. C'est dans l'atmosphère enfantine et glaçante d'une boîte à musique que se place ‘The Deep End', un choix qu'on ne comprend pas trop tant il manque de cohérence avec le reste. Il ne s'agit malgré tout que d'une introduction à ‘Still Mind' que je vous laisse découvrir par vous-mêmes mais qui confirme que le groupe a gardé le plus lourd pour la fin !

« The Deep » est un album plutôt très bon bien qu'on puisse douter qu'il relève pleinement et entièrement du Melodic Death Metal au sens strict du terme. Soulline emprunte à divers univers, au point de proposer des morceaux qui sortent parfois totalement de ce cadre, voire qui s'éparpillent un peu trop.


SOULLINE
Plus d'infos sur SOULLINE
Melodic Death Metal