The Lockdown Sessions
Fred H
Journaliste

THE DEAD DAISIES

«EP bien alléchant pour la suite. Rendez-vous donc d’ici quelques mois avec The Dead Daisies nouvelle ère en version électrique.»

4 titres
Rock
Durée: 14'38 mn
Sortie le 17/07/2020
824 vues

Depuis sa création en 2013, The Dead Daisies a régulièrement connu des changements de line-up. Malgré tout, aux côtés du guitariste-fondateur (dernier pilier) David Lowy, le chanteur John Corabi (ex-Mötley Crüe) et le bassiste Marco Mendoza (Black Star Riders, Whitesnake, Lynch Mob) incarnaient les référents. Voilà qu’en 2019, ces deux larrons ont décidé de quitter le navire pour voguer vers d’autres aventures (en solitaires). Pour remplacer le duo de lâcheurs, les trois zicos restants ont jetés leur dévolu sur Glenn Hughes. Le vocaliste de Black Country Communion (et ex-Trapeze/Deep Purple/Black Sabbath) étant chanteur ET adepte de la 4-cordes, voilà une pierre deux coups comme on dit.

Le désormais quatuor avait plancher sur un nouvel opus (intitulé « Holy Ground ») qui devait sortir présentement. Malheureusement, ce satané covid-19 est passé par là et les marguerites mortes ont décidé de reporter la parution dudit effort à janvier 2021. Du coup, pour faire patienter ses fans, le sixcordiste Doug Aldrich et ses potes ont choisi de proposer en lieu et place un format court baptisé « The Lockdown Sessions ». Au programme, trois pistes acoustiques et une live. Nos garçons ont donc mis à profit (chacun chez soi avec leurs iPads, téléphones et autre petit matériel) ce confinement forcé pour livrer des versions inédites et débranchées de morceaux qui apparaîtront en mode électrique sur le prochain album.

Avec des mélodies travaillées et des refrains immédiatement mémorisables ('Unspoken', 'Righteous Days'), la personnalité et le style de mister Hughes se reconnaissent rapidement. The Voice of Rock s’intègre à merveille dans cette énième mouture de la formation australo-américanos-britannique. Pour compléter ces deux exclusivités, une autre piste unplugged est proposée avec l’étonnante reprise d’un classique des blues rockers anglais de Humble Pie ('30 Days In The Hole').

En bonus, les quatre acolytes ont inclus une cover du hit planétaire des Creedence Clearwater Revival ('Fortunate Son' enregistré initialement en 1696… Whaoou! Cinquante piges déjà). Cette perle du rock, qui selon les propos de son géniteur John Fogerty aurait été écrite en vingt minutes, est ici commise par le batteur Deen Castronovo (Journey, Bad English, Hardline) au chant. Le maître ès baguettes, qui passe parfois derrière le micro (cf. son projet éponyme avec Johnny Gioeli) rejoint la très longue liste d’interprètes à avoir revisiter ce tube incontournable (dont Bob Seger, Pearl Jam, U2, Dropkick Murphys, Bruce Springsteen, Santana … et même adapté en français par Jojo Hallyday). Pas inoubliable mais sympathique.

Même s’il est difficile d’être définitif après seulement deux titres et une reprise (toutes acoustiques en plus), cet EP nommé « The Lockdown Sessions » est tout de même bien alléchant pour la suite.