Burn It Down
Laurent Sage
Journaliste

THE DEAD DAISIES

«Un retour aux sources des seventies pour le gang des Dead Daisies»

10 titres
Rock
Durée: 41 mn
Sortie le 06/04/2018
5383 vues
Les DEAD DAISIES ne chôment pas et nous proposent leur quatrième album studio.

Ce qui devait n'être qu'un simple projet au tout début est devenu un vrai groupe et le moins que l'on puisse dire c'est que le pari est réussi. Ils acquièrent de nouveaux fans régulièrement, dû à leurs prestations scéniques endiablées et à une proximité avec leurs fans.

Sur le précédent album, Doug ALDRICH était le petit nouveau, cette fois ci, c'est à Dean CASTRONOVO ( BAD ENGLISH,JOURNEY,REVOLUTION SAINTS) de remplacer Brian TICHY. La cohésion du groupe n'est nullement modifiée et au contraire, avec ce nouvel album, on sent une véritable unité. Pas de vedettes, tout le monde est là pour apporter sa pierre à l'édifice. La notion de groupe prend tout son sens avec cet album.

Produit par Marti FREDERIKSEN (AEROSMITH,BUCKCHERRY,OZZY...), ''Burn it Down'' propose un nouveau groupe dans le sens où le son est complètement différent de ''Make Some Noise'' et lorgne ouvertement vers le son des seventies. C'est flagrant au niveau des guitares, du mix voire de la composition des morceaux. Les interventions de Doug sont plus parcimonieuses et ses soli sont empreints de ce feeling très 70's. L'album est plus unifié, pas de morceau véritablement au dessus des autres ( ''Long Way from Home'' ou ''Make Some Noise'' sont des hymnes sur le précédent disque ) , l'homogénéité des titres donnant cette impression.

Après plusieurs écoutes, il y a bien quelques chansons qui se distinguent (j'avoue qu'au début j'ai été surpris voire déçu par certaines) mais il vous faudra vraiment entrer dans l'album pour en apprécier toute la quintessence.

''Resurrected'' qui ouvre l'album est un titre mid-tempo, avec de grosses guitares et le chant toujours plein de conviction de John CORABI,donne d'emblée la direction dans laquelle a voulu aller le groupe sur cet opus.

''Rise up'' heavy, avec son intro jouée en palm mute (imparable). Beaucoup de morceaux heavy, mid-tempo : ''Burn it Down'', ''Judgement Day'' qui démarre doucement puis vient l'orage, ''What goes around'', typiquement morceau des 70's, heavy lui aussi, ''Bitch'' plus groovy avec un excellent gimmick à la guitare, ''Set me Free'', la balade. On retourne vraiment quelques années en arrière.

L'album se clôt avec ''Leave Me alone'' qui est pour moi le meilleur morceau de cat album et qui sera lui aussi un hymne sur scène.

Au final, ce n'est pas un mauvais album, c'est un album différent où les membres du groupe ont voulu rendre hommage aux groupes qui les ont inspirés. N'oublions pas qu'ils sont de la ''vieille'' génération et que leurs références musicales sont ancrées dans cette période.

Concernant leurs prestations scéniques, je ne me fais aucun souci quant à la qualité de leurs futurs shows (il y a bien longtemps que je n'avais été autant surpris par un groupe sur scène), toute la question est : les fans vont ils accepter ce virage ? Le futur nous le dira mais soyez sûr d'une chose, leur démarche est intègre et mérite grandement que vous y jetiez une oreille plus qu'attentive.