The Dark Tower
Julien Hamann
Journaliste

BURNING WITCHES

«Burning Witches nous délivre une nouvelle fois un excellent album de heavy metal !»

13 titres
Hard Rock
Durée: 57 mn
Sortie le 05/05/2023
1957 vues

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les filles de Burning Witches ne sont pas là pour rigoler ! En effet, ''The Dark Tower'' est leur cinquième album, en seulement sept ans ! Plutôt impressionnant non ? D’autant que chaque album comporte son lot d'hymnes heavy metal. On pourrait citer notamment 'Bloody Rose' et 'The Dark Companion' sur ''Burning Witches'' (2017), 'Hexenhammer' et 'Lords of War' sur ''Hexenhammer'' (2018) ou encore 'Dance With The Devil' et 'Sea of Lies' sur ''Dance With The Devil'' (2020).

Le groupe a su faire évoluer son approche sur l'album suivant ''The Witch Of The North'' (2021), avec des titres comme 'Lady of the Woods' ou le sublime 'Flight of The Valkyries' qui sont plus élaborés.

Le premier extrait proposé de ''The Dark Tower'' fut le morceau éponyme (dont le clip est merveilleux) qui a mis tout le monde d’accord ! On retrouve ces fameux riffs jouissifs venus d’ailleurs et que dire des lignes de chants, si ce n’est qu’elles sont magnifiques. La voix de la délicieuse Laura Guldemond sublime littéralement l’ensemble. A noter, le refrain catchy à souhait, qui fera des ravages en live !

Le deuxième single, 'Unleash The Beast' enfonçait littéralement le clou. Plus puissant et plus direct, il note un certain retour aux sources par rapport à l’évolution notée sur le précédent opus. La question est de savoir s’il en sera ainsi tout au long de l’album ou pas.

A l'écoute de morceaux comme 'Renegade', 'Doomed To Die' ou 'The Lost Souls', c'est clairement le cas ! On retrouve avec un certain plaisir la marque de fabrique de nos sorcières préférées, à savoir un heavy metal traditionnel qui suit les codes de la NWOBHM, tout en sonnant très moderne.

On retrouve cependant quelques titres plus travaillés comme 'World On Fire' et son refrain accrocheur, les très mélodieux 'Heart of Ice' et 'Arrow of Time', la superbe ballade 'Tomorow' ou encore l'épique et très réussi 'Into The Unknown', sur lequel on peut entendre quelques growl ! (On en retrouve également sur 'The Lost Souls').

Clairement, aucun temps faible ne vient ternir le tableau et personnellement, j'ai trouvé que le moment fort de l'album, sans parler des singles, était le titre 'Evil Witch' pour son côté bien sombre.

Au final, nos chères Burning Witches nous proposent un savant mélange de tout ce qu'elles ont pu proposer par la passé, tout en continuant l'évolution amorcée sur 'The Witch Of The North'. Une belle réussite donc.

J'aimerais ne pas avoir à la mentionner et que cela soit juste la normalité, mais il me semble important de soulever que Burning Witches démontre brillamment qu’une formation entièrement féminine a sa place dans nos playlist et/ou nos étagères...