The Autophagous Reign
Shades Of God
Journaliste

MORTUARY

«Un album puissant, audacieux, maitrisé, qui n'hésite pas à prendre position et exprimer haut et fort ses idées, « The Autophagous Reign » de Mortuary c'est une bonne grosse claque Death / Thrash dans les règles»

11 titres
Death Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 08/11/2019
938 vues
XENOKORP

C'est tout auréolé d'une signature avec le label français, Xenokorp, que Mortuary fait son retour discographique avec « The Autophagous Reign ». Pour celles et ceux qui suivent de près la scène hexagonale, ce groupe n'est pas inconnu au bataillon, et pour cause. Mortuary c'est 30 ans de carrière, 5 albums studios, une flopée de démos/promos et surtout un Death / Trhrash ravageur qui brise la nuque. Un joli CV pour une formation qui est probablement au sommet de son art.

Si la première vague Death / Thrash made in France (Loudblast, Massacra, Agressor, etc.) laisse une empreinte indélébile dans l'histoire du Metal, la seconde n'est pas mal non plus. Mortuary fait partie des groupes pour qui les anciens ont posé des bases solides sur lesquelles il est impossible de ne pas s'appuyer. Si de prime abord « The Autophagous Reign » fait penser à un album de Death / Thrash old school, surtout par la qualité du songwriting, il serait regrettable de ne voir cet album uniquement par ce prisme. Effectivement, les racines old school sont bien présentes, cependant on constate très vite une production en béton qui balaye tout sur son passage et donne un aspect moderne à la musique de Mortuary. En même temps, quand on enregistre au Hertz studio (Behemoth, Vader, Decapitated, etc.) on ne peut pas s'attendre à autre chose. La grande force de « The Autophagous Reign » réside dans cette combinaison du old school ('The Sapiens Order') et de la modernité ('Disposable'), chaque titre dégage une puissance phénoménale ('Delete / Replace') au travers de rythmiques soutenues où les riffs assassins couplés aux terribles blasts vous laissent sur place tellement ça déménage. Mortuary joue à 100 à l'heure mais le fait avec un savoir-faire dingue qui fait que tout est carré et vous percute d'un train lancé à pleine vitesse. Mais les Nancéiens ont plus d'un atouts dans leur manche, et font parler l'expérience en ralentissant le tempo par moments comme sur les tonitruants 'Eternal' et 'Recycled' où les furieuses accélérations sont mises en opposition avec des plans plus mi-tempo et quelques leads et soli de guitares du plus bel effet. Mortuary se permet même de lorgner un instant vers le Black, notamment sur l'ouverture de 'Onwards to the Terminus', ce qui offre beaucoup de diversité à « The Autophagous Reign » sans pour autant lui faire perdre son fil conducteur. Si le profane pourrait éventuellement voir ce nouvel opus des Français comme un abattage de violence sans queue ni tête, ne visant qu'à balancer de la haine, les fins connaisseurs sauront reconnaitre un travail dantesque autant dans l'écriture que dans le mixe et le master. Tout est ici réuni pour offrir un album d'une qualité supérieure à tous les niveaux, y compris dans l'artwork de Lukasz Jaszak qui a travaillé pour Emperor, Blood Red Throne ou encore Vomitory, et qui colle parfaitement à l'esprit général de « The Autophagous Reign » dont le thème principal est la destruction de la planète par le mode de vie et l'avidité de l'Homme (en résumé). Mais pour vous faire une meilleure idée, jetez une oreille sur le surpuissant 'Cheptel' qui est chanté en Français. Il y a du vrai, mais nous n'en diront pas plus.

Un album puissant, audacieux, maitrisé, qui n'hésite pas à prendre position et exprimer haut et fort ses idées, « The Autophagous Reign » de Mortuary c'est une bonne grosse claque Death / Thrash dans les règles. Sortez les protège-dents, sinon, après une écoute complète c'est au sol qu'elle seront, la violence contrôlée fait toujours cet effet-là, mieux vaut être équipé. Allez hop, on clique sur le titre juste en dessous et on se fait plaisir.

MORTUARY
Plus d'infos sur MORTUARY
Death Metal