ALTARAGE
Plus d'infos sur ALTARAGE
Death Metal
Chroniques

The Approaching Roar
Enora
Journaliste

ALTARAGE

«« The Approaching Roar » un monstre sans queue ni tête pour certains, une magnifique plongée dans les univers cauchemardesques d'Altarage pour d'autres»

9 titres
Death Metal
Durée: 43 mn
Sortie le 25/01/2019
6585 vues

Altarage est un quatuor espagnol de Death Metal avec quelques influences Doom et Black sur lequel les informations sont rares. Après une démo en 2015, le groupe enchaîne deux albums, « Nihl » en 2016 et « Endinghent » en 2017, le groupe signe aujourd'hui « The Approaching Roar » chez Season Of Mist !

Le bourdon trompeur qui ouvre ‘Sighting' ne laisse en aucun cas présager le déferlement de violence qui s'en suit et qui saisit l'auditeur dans son sommeil tel la pire des visions cauchemardesques des enfers. Là où Altarage réussit quelque chose de prodigieux c'est en continuant de proposer une ligne instrumentale hypnotique dont la brutalité semble s'atténuer parce qu'on s'y habitue. ‘Knowledge' est un titre où des riffs sales se superposent à des hurlements bestiaux dans une atmosphère plus découpée et évolutive que le premier titre, changeant de forme et se rendant insaisissable mais incroyablement présent. Le batteur crée finalement une sorte de break qui précipite le morceau dans les tréfonds du Doom. Les sept minutes d''Urn' offrent une occasion parfaite aux musiciens d'Altarage pour proposer une création plus progressive et nuancée qui aurait presque quelque chose des premiers films de science-fiction horrifique. Vous sentez vos poils se hérisser sur votre nuque ? Accrochez-vous, Altarage n'en a pas fini avec vous.

Approfondissant ces atmosphères sombres et grasses, la guitare et la basse se font frénétique alors que s'abat sur nous le tourbillonnant et inexorable ‘Hieroglyphic Certainty' qui semble tout avaler sur son passage tel une créature sortie de l'esprit de Lovecraft. Plus langoureux, ‘Cyclopean Clash' ravive l'esprit du Doom qu'on sentait planer sur l'album avec ‘Knowledge'. Le scream disparaît et laisse la scène libre aux instruments que rien ne semble retenir dans leur implacable avancée. Entre Doom et Death, en équilibre au dessus de l'abîme, vous pouvez ensuite découvrir ‘Inhabitant' qui s'accompagne sans doute d'un sentiment de malaise. Les amateurs d'un Death moins brutal trouveront leur bonheur avec ‘Chaworos Sephelln' et son interlude. Après une moitié d'album effrénée, Altarage semble calmer le rythme (ça reste relatif) avec, par exemple, ‘Werbuild' et son ambiance chaotique. ‘Engineer' est une belle conclusion pour cet album plus que réussi.

« The Approaching Roar » sera sans doute considéré comme certain comme un monstre sans queue ni tête et qui se perd dans des compositions répétitives mais en lui accordant l'attention qu'il mérite et en se laissant happer par l'univers qu'Altarage propose, il est aisé de céder à la force évocatrice du groupe qui nous transporte à travers des paysages multiples et inquiétants.