THE APOCALYPSE BLUES REVUE
Plus d'infos sur THE APOCALYPSE BLUES REVUE
Blues Rock

The Apocalypse Blues Revue
Carmziofa
Rédacteur en Chef

THE APOCALYPSE BLUES REVUE

12 titres
Blues Rock
Durée: 57 mn
Sortie le 26/08/2016
3389 vues
Quand Shannon Larkin et Tony Rombola respectivement batteur et guitariste de GODSMACK décident de quitter l'univers du hard-rock pour s'aventurer dans le blues, ça donne The Apocalypse Blues Revue. Pour compléter le line-up, ils ont fait appel à deux musiciens moins connus du grand public que sont Ray Cerbone au chant et Brian Carpenter à la basse.

Soyons clair : aucune trace du style Godsmack ici ! On est bien dans l'univers blues le plus pur et nous sommes surpris par la capacité du duo à s'immerger dans un genre à l'opposé de ce qui se fait dans Godsmack. Le toucher de guitare de Tony Rombola est sublime tels les plus grands guitaristes actuels du genre.

Le combo du Massachusetts aborde différents styles de blues avec une grande facilité. Ainsi on a droit à un "Whiskey In My Coffee" au bpm endiablé, qui aurait largement pu apparaitre dans un album des Stray Cats, un "Crossed Over" et un "Work In Progress" à la forte sensibilité Hendrixienne.

Nos coups de cœur vont sans aucun doute à l'original "Blues Are Fallin' From The Sky" dans lequel Ray amène une touche de rock sudiste par son timbre de voix mais aussi par ses deux parties totalement différentes: une première séquence dansante, suivie d'une deuxième séquence plus intense, très lente, avec un magnifique solo de guitare.
Et c'est pas fini ! "The Devil In Me" est sombre et lourd. Sur ce titre on a droit à des guitares plus heavy et son lourd bpm nous rapproche plutôt du Doom / Stoner à cheval entre Black Sabbath et Rollins Band. Il en va de même pour "Devil Plays A Start" (cf. vidéo ci-dessous).

S'il y a un titre à ne pas rater c'est bien le bonus track qui n'est autre que la reprise des Doors "When The Music's Over" (la version originale est dans l'album "Strange Days" sorti en 1967). Sur ce titre Ray fait des miracles ! On a du mal à reconnaître sa voix tant elle est proche de celle de Jim Morrison. Bleuffant ! Mais ça n'est pas tout ! Rappelons à nos auditeurs que les Doors disposaient d'un clavier (joué par Ray Manzarek) et que The Apocalypse Blues Revue s'approprie le titre sans clavier: et ça ne manque pas ! Respect !

Le premier album éponyme de The Apocalypse Blues Revue est magistral. Du blues comme vous ne l'avez jamais entendu. Espérons que ce side-project des membres de Godsmack n'en reste pas là.