TANZWUT
Plus d'infos sur TANZWUT
Medieval Rock

Seemannsgarn
Herger
Journaliste

TANZWUT

«Un album kitsch manquant d'inspiration. A vous de vous faire une idée.»

14 titres
Medieval Rock
Durée: 59 mn
Sortie le 14/06/2019
2527 vues
Après plusieurs années d'absence, Tanzwut revient avec un nouvel opus "Seemannsgarn", sous le label AFM. Il s'agit pour le groupe, d'un projet secondaire à l'initiative des membres de Corvus Corax affilié au mouvement allemand Neue Deutsche Harte qui a suivi les premiers opus de Rammstein. Une musicalité proche des Maîtres du Style avec une tendance médiévale marquée.
La biographie de Tanzwut, groupe alter ego de Corvux Corax dépeint une ambiance Medevial Rock. Cependant, les riffs puissants et à connotations Metal que nous retrouvons sur "Reden Ist Silber", nous emmènent vers du Medevial Metal, respectant leur affiliation au mouvement.
Cet album propose plusieurs ambiances, un titre épique avec un rythme plus soutenu "Letze Schlarte" mais également une ballade "Ich Bin Der Nachtwind"
Tout groupe proposant une musique Médiévale ou Folk qui se respecte, se doit de proposer les instruments de cet univers. Tanzwut ne fait pas exception puisque l'on retrouve sur la majorité des titres de la cornemuse, de la guitare acoustique et même une vielle. Le titre "Françoise Villon" qui fait référence à un personnage historique français en est un parfait exemple.
Mis à part sur la power ballade "Ich Bin Der Nachtwind" ou le chant est relativement nuancé, les tonalités graves restent typiques du Metal allemand dans le prolongement de Till du groupe Rammstein.

Le chant et la composition sont des exercices de style à l'appréciation de tous. A mon sens, cela manque d'inspiration et ne nous emporte pas dans leur univers. Trop de lignes de guitares similaires, donnant une sensation de linéarité peu envoûtante.

Un album manquant de force et d'inspiration.