MAIDAVALE
Plus d'infos sur MAIDAVALE
Rock Blues
Chroniques

Tales Of The Wicked West
Seb Gallagher
Journaliste

MAIDAVALE

9 titres
Rock Blues
Durée: 44 mn
Sortie le 05/08/2016
5510 vues
L'irrésistible quatuor suédois au nom féminin formé en 2012, sort cette année un premier album nommé "Tales Of The Wicked West". Ce talentueux quatuor que l'on pourrait même catégoriser comme le Led Zeppelin au Feminin, est formé de quatre splendides nanas, et va chercher son inspiration au fin fond des années 60/70 pour nous proposer un Rock aux tendances Heavy voire psyché, qui ne laissera personne indifférent.

Déchirant l'asphalte d'entrée de jeu avec le très bon "(If You Want The Smoke) Be The Fire", nos suédoises montrent dès ce premier titre toute l'étendue de leur talent, avec une voix splendide rappelant Robert Plant tout en gardant originalité, accompagnée d'une main de maître par guitare basse batterie faisant plus que leur taf pour un jeune groupe.

Apaisant et bien structuré, "The Greatest Story Ever Told" nous confirme bel et bien que notre quatuor suédois a une grande maturité, et même une très grande maturité. Une voix d'une justesse insolante, sans compter l'impact du phrasé à chaque mot qui nous fait remonter le temps, et limite nous revoilà à Woodstock dans un monde complètement psyché accompagné par une instrumentale tenant plus que la baraque, nous gratifiant même à la quasi fin d'un super solo très Jimmy Page.

Après un court intermède musical nommé "Truth-Lies", c'est au tour de la sale guerre "Dirty War" de tout dévaster sur son passage. Envolées guitaristiques soutenues par une basse batterie implacable, voici le menu de ce super titre. Une fois de plus, le phrasé incisif de notre frontgirl est décisif à l'impact du morceau et nous montre que nos belles suédoises pourraient être les Led Zeppelin du vingt-et-unième siècle.

Le très bluesy "Restless Wanderer" est alors exposé à nos oreilles, et là c'est une toute autre facette de nos suédoises qui vient à nous, gardant toute la cogne et l'efficacité des titres précédents avec la touche blues en plus, nos ravisantes rockeuses arrivent en plus de cela à garder notre attention même aux moments les plus calmes de cet opus.

En conclusion d'un album plus qu'excellent, notre quatuor féminin nous emporte dans un nouveau monde ou plutôt nouveau paradis où seul l'instrumentale a sa place : le très Starway To Heaven sans parole "Heaven and Earth" nous donne littéralement des frissons, une instrumentale d'un peu plus de 10 minutes où personne ne s'ennuie, lors de son écoute, est tellement rare que l'on ne peut qu'apprécier. Tout en complexité mais aussi en douceur, ce dernier titre fantastiquement beau et doux nous donne une sensation de légèreté que beaucoup apprécieront.

Un super groupe pour un super album, voilà ce qui vous attend avec le Rock psyché voire Zeppelinien des charmantes suédoises de MaidaVale. Dès les premiers notes, la magie opère et nous voilà jetés corps et âme dans leur univers. Cet excellent premier opus montre que l'avenir du rock est encore loin d'être terminé, surtout à l'écoute de ce très bon "Tales Of The Wicked West", dont on conseille fortement de ne pas passer à côté, car cette galette est une pépite dans le monde du rock.
Que l'on noterait sans aucun doute 6 voire 7 sur 5, à écouter encore et encore