ARMORED SAINT
Plus d'infos sur ARMORED SAINT
Heavy Metal
Chroniques

Symbol Of Salvation Live
Fred H
Journaliste

ARMORED SAINT

«Un PUT*** de bon live célébrant un méfait majeur du Heavy Metal. Ecoutez-le, achetez-le, offrez-le, partager-le.»

13 + 5 titres
Heavy Metal
Durée: 80 min 09 mn
Sortie le 22/10/2021
274 vues
Après trois productions des plus correctes commises dans les 80’s, les américains d’Armored Saint défouraillaient en 1991 un effort dévastateur baptisé « Symbol Of Salvation ». Considérée par beaucoup comme LA pièce angulaire de la discographie du groupe, cette bombe atomique de heavy metal US demeure le testament musical du guitariste, co-compositeur, et co-fondateur, Dave Prichard, décédé d’une leucémie un an avant la sortie. Bien que l’enregistrement dudit opus se soit fait sans lui, ses compères avaient tout de même conservé un de ses solo sur un titre.

Peu après ce disque, le vocaliste John Bush partant rejoindre Anthrax (1992–2005, 2009–2010), le combo se séparera quelques années, puis se reformera avant de se mettre en pause pour mieux revenir quelques temps plus tard.

Quoi qu’il en soit, en 2018, alors qu’ils étaient en tournée mondiale pour une vingtaine de dates (afin de fêter leur fameux opus référence), nos lascars décidèrent d’immortaliser le show donné au Gramercy Theatre de New York le 13 juillet. Le « Symbol Of Salvation Live » qu’on nous propose ici est donc la publication (audio et vidéo) de ce concert. Sur les vingt titres interprétés ce soir-là, la formation étasunienne va balancer – de manière consécutive et dans le bon ordre - les treize morceaux de cette rondelle « phare ». Seules ces (treize) bastos apparaissent sur ce présent skeud live.

Tout est là (même la courte intro instrumentale 'Half Drawn Bridge'). Quel pied à l’écoute de ces rythmiques de dingues ('Tribal Dance' et ses percussions), de ces riffs percutants (les musclés 'Spineless' et 'Dropping Like Flies'), et de ces soli ébouriffants (la tuerie 'Warzone', le rageur 'Symbol of Salvation').

Même dans les moments un peu moins intensifs ('Another Day', 'Last Train Home', 'Tainted Past' et ses nombreux changements de rythmes), quelle beigne les amis. Difficile de croire que tout ça à 30 piges. Le mixage de l’ensemble est puissant. Ça sonne d’enfer (la post-production a été supervisée par le bassiste Joey Vera en personne). On a l’impression d’être en compagnie des fans furieux en train de headbangers dans la fosse.

Si le gang ricain est « gonflé à bloc » (pensez, être filmé par six caméras ça vous dynamise et vous motive), le public est tout aussi chaud patate. Nos gaziers interprétant des chansons peu voire jamais jouées, la foule est enthousiaste et le fait savoir. L’IMMENSE John Bush ne s’y trompe pas. Servi par des mélodies accrocheuses (le solide 'Reign of Fire', le fédérateur 'Burning Question'), le front man harangue son auditoire et l’exhorte à hurler avec lui et faire du bruit (« Make some noise for me », « Are you with me New-York ? », « Louder… louder », etc.). Là encore, quel panard. Vera avoue d’ailleurs avoir « eu des frissons en entendant les gens chanter », c’est vous dire.

En cadeau bonus, nos sympathiques garçons nous offrent (dans les versions vinyle et numérique uniquement) cinq démos totalement inédites. Enregistrées sur un quatre pistes en 1989, ces pépites sont issues des sessions d’écriture de « Symbol Of Salvation » avec le regretté Dave Prichard à la gratte ('Nothing Between the Ears' ,'Get Lost', 'Medieval Nightmares', 'People', 'Pirates').

On ne le répètera jamais assez. Armored Saint n'a pas la reconnaissance qu’il mérite. Ce « Symbol Of Salvation Live » est un PUT*** de bon live célébrant un méfait majeur du Heavy Metal. Ecoutez-le, achetez-le, offrez-le, partager-le.