STRYVIGOR
Plus d'infos sur STRYVIGOR
Atmospheric Black Metal

Lifelong Journey
Herger
Journaliste

STRYVIGOR

«Stryvigor continue sa quête d'ambiance sombre et mélancolique avec un album dans la continuité de son premier. »

10 titres
Atmospheric Black Metal
Durée: 55 mn
Sortie le 23/11/2018
2107 vues
Depuis une vingtaine d'années, l'Ukraine est devenue une place forte du black métal avec des groupes comme Nokturnal Mortum ou Drudkh. C'est dans ce contexte que sort le dernier album de Stryvigor qui s'intitule « Lifelong Journey » sortant sous le label Northern Silence Productions. Le groupe a été créé en 2012 et a publié un seul opus avant celui-ci en 2014 qui portait le nom « Forgotten By Ages » et plusieurs Ep. Cet album suit le chemin tracé par son prédécesseur.

Nous avons un album de black métal atmosphérique qui pourra rappeler ce que pouvait proposer Dimmu Borgir à l'époque de « Enthroned Darkness Triumphant » et le mouvement atmosphérique de la scène ukrainienne avec les groupes Drudkh ou Astrofaes pour ne citer qu'eux. Le titre « Scream » est un bon exemple. Sur les compositions, nous retrouvons des guitares souvent jouées sur des riffs rapides qui peuvent être plus lents lorsque le besoin se fait sentir. Ces riffs, qui sont souvent mélodiques, ne cherchent pas à apporter quelque chose de brutal, mais plutôt quelque chose de rugueux joué en mid-tempo comme nous pouvons l'entendre sur ‘Silver Plated Sounds of Space'. Nous restons dans la lignée d'un black old school comme sur ‘I Bring the Eternal Spring'. Sur ‘Kingdom of Darkness and Death', nous avons des guitares variées et agréables et nous retrouvons même un excellent solo à la fin du morceau. Nous ressentons le côté atmosphérique avec l'utilisation de clavier de manière old school sans emphase avec l'utilisation d'arpèges. Sur le titre ‘Roots', nous avons des claviers épurés avec de beaux arpèges. Le chant sur les différents titres est bien sûr constitué de screams dans la tradition slave, plus rugueux que les screams classiques. Cela lui donne un côté plus éructe et vindicatif. L'utilisation de l'ukrainien ajoute de la dureté. Cette façon de chanter peut nous faire penser à celle de Drudkh. ‘Lifelong Journey' en est un bon exemple. L'ambiance dégagée par ces compositions de bonne facture, bien que gardant toujours la même structure, est sombre, mélancolique tout en ayant une pointe de rage. Les thèmes abordés se rapprochent de la nature comme c'est le cas pour le groupe Drudkh. ‘In the Depths of Silence' nous présente bien l'ambiance qui se dégage de tout l'album.

Stryvigor continue sa quête d'ambiance sombre et mélancolique avec un album dans la continuité de son premier.