Strung up and unplugged
United Rock Nations

SAXON

27 titres
Heavy Metal
Durée: 129 mn
Sortie le 18/11/2013
4875 vues
Biff Byford, Paul Quinn, Doug Scarratt, Nibbs Carter, Nigel Glockler, les 5 membres actuels de Saxon nous offrent des versions réenregistrées et réarrangées, n'en déplaisent aux fans purs dont je fais partie évidemment et impatient d'écouter ses nouvelles versions je me jette donc tout ouïe sur ce double album avec ce premier disque qui n'à rien de nouveau, puisque il s'agit d'un best of des meilleurs morceaux des années 80.

Bref, on y retrouve tous les grands standards que sont « Heavy Metal Thunder », « Strong Arm of the Law », « 747 strangers in the night », « Wheels of steel ». Reboosté au niveau du son, et il est vrai que c'est agréable à l'oreille quand c'est refait de la sorte. Mais après ses épisodes vu et revus maintes fois, je me jette sur le deuxième album qui réserve quelques agréables surprises.

Le premier morceau « Stallions Of The Highway » n'est que la suite des morceaux du précédent album rien de particulier si ce n'est que le son. Enfin juste après vient le « Crusader » afflué de violons et d'orchestrations symphoniques qui nous emmène vers une nouvelle dimension jamais encore explorée par les saxons. « Battle cry » et sa basse d'une rondeur impeccable et marteau piqueuradesque (nouveau mot de la langue française que je viens d"inventer)nous booste jusqu'aux « The Eagle Has Landed » orchestré à merveille, renforcé par un excellent effet delay sur la voix de Byff.

« Red Star Falling », « Broken Heroes », « Call to Arms » les morceaux suivants sont eux aussi excellents. « Militia guard », « Forever Free » et « Just Let Me Rock » envoient du lourd dans la pure ligne heavy métal mais où sont les unplugged car pour l'instant je n'ai pas entendu d'acoustique.

Enfin le 11ème morceau et pas des moindres « Frozen Rainbow » un véritable unplugged ou la voix de Byff est à l'honneur et les arrangements sont planants. Grand morceau. On file sur du live avec « Iron Wheels » en acoustique, très bien aussi. S'en suit « Requiem » avant de finir sur le très bluesy « Coming Home » qui clôture cet album avec brio.

Cet album est un vrai régal et ça fait toujours plaisir d'avoir des versions différentes quand elles sont faites avec qualité. Pour les fans, il n'y a pas à hésiter, FONCEZ !