Stand For Something Or Die For Nothing
Maitre Jim
Journaliste

STREET DOGS

«Plus qu'une bande son, c'est une véritable ambiance dans laquelle on est plongés avec Stand For Something Or Die For Nothing. Amateurs de punk-rock passionné, mélodique et romantique, cet album est pour vous. »

11 titres
Punk Rock
Durée: 37 mn
Sortie le 22/06/2018
4802 vues

Comment ne pas évoquer les Dropkick Murphys quand il est question des Street Dogs ? Que ce soit le style, le son, les influences, les racines et son propre ADN, tout chez Street Dogs rappelle son alter ego. Rappelons que le frontman Mike McColgan n'est ni plus ni moins que le premier chanteur et fondateur des Dropkick. Rien que ça. C'est une vocation de pompier qui l'éloignera de ses premiers compagnons de route. Sauf que quelques années plus tard, faute d'incendies à éteindre à Boston, McColgan revienda à ses premières amours : le punk-rock de la rue. Ou alors était-ce seulement l'envie de reprendre le micro et partir en tournées pour porter la bonne parole ?

L'histoire de Boston et du punk-rock authentique et engagé est sans fin. Mighty Mighty Bosstones, Slapshot, Gang Green, Big D & The Kids Table et bien sûr Dropkick Murphys et Street Dogs sont autant d'exemples de la richesse de cette scène. Tous avec un son un brin nostalgique et revendicateur. Street Dogs, après 16 ans d'existence, pauses comprises, ont tourné partout dans le monde, connu quelques changements de line-up et sorti 5 albums. Le 6ème et nouvel opus, Stand For Something Or Die For Nothing, est un appel à la mobilisation. Ça tombe bien, on avait envie de se bouger !
A quoi s'attendre quand on connait le pedigree de McColgan ? Du Dropkick Murphys, le côté folk en moins ? Eh ben oui, c'est exactement ça. Désolé pour le suspense. Pour tous les fans habitués au son old school des bostoniens époque Do Or Die, ce Stand For Something Or Die For Nothing va être un régal. Un son typique et classique vous attend là. Des riffs carrés, des voix qui s'entremêlent bien, une rythmique qui tient bien la route et des chansons qui se reprennent allègrement tout en racontant de belles histoires.


C'est un peu court pour résumer cet album, certes. Ajoutons que la musicalité générale rappelle aussi fortement un autre cador de la scène East Coast, plus au Sud par contre : The Bouncing Souls. Que ce soit au niveau de la voix, du chant, de la manière dont les choeurs sont posés (Stand For Something Or Die For Nothing ou The Comeback Zone), des mélodies enjouées et souriantes, il y a beaucoup d'éléments qui rappellent les « gamins » du New-Jersey. Des morceaux sensibles et faciles à apprivoiser, qui donnent immédiatement envie de les chanter en choeur.

Donc ici, pas de banjo ni cornemuse, mais une instrumentation plus classique et un punk-rock tendance street engagé. D'ailleurs cet engagement ne se retrouve pas seulement dans les textes ou l'attitude, mais aussi dans les différents projets dans lesquels les membres sont impliqués. Working Class Heroes, Lest We Forget ou The Round Up sont autant de titres influencés par le street punk, pour une résultat tout de même plus mélodique et moins agressif.
Le groupe réserve 2 petites surprises avec des titres qui sortent un peu du lot. Mary On Believer Street fleure bon le boogie bondissant avec un air ACDCien. Bien sûr la voix n'a rien de semblable et le rythme est plus appuyé, mais on a cette petite tonalité rock sur la guitare qui donne envie de se déhancher. Et sur le dernier morceau Torn and Frayed, on appréciera ces petites notes de piano qui donnent une coloration southern à la chanson.

Mais Mike McColgan et ses compères nous régalent définitivement avec leur punk-rock made in Massachussetts comme sur Other Ones, Angels calling et Never Above You, Never Below You. Les backing vocals puissants et mélodieux donnent une belle profondeur aux compos. Les riffs envoyés par les guitaristes sont marqués Nouvelle-Angleterre. On se croirait dans un pub irlandais de Boston entourés de copains qui braillent leur amour du punk dans un esprit fraternel ! Plus qu'une bande son, c'est une véritable ambiance dans laquelle on est plongés avec Stand For Something Or Die For Nothing.


Et donc tout ça pour dire que les 11 titres qui défilent sont très agréables. La musicalité est au rendez-vous, les rythmes sont soutenus (mais pas trop), la production est nickel, les mélodies se gravent vite en tête. Les influences punk / street / Boston ressortent bien au fil des compos. Certes moins connu et moins exposé que ses pairs, le groupe tient parfaitement sa place entre les illustres Dropkick Murphys et The Bouncing Souls. Amateurs de punk-rock passionné, mélodique et romantique, cet album est pour vous.
STREET DOGS
Plus d'infos sur STREET DOGS
Punk Rock