Spectres from the Old World
Midonarm
Journaliste

DARK FORTRESS

«Dark Fortress nous délivre un concept album très black metal, à l’ambiance glaciale, et globalement moins mélodique que ses précédents opus»

12 titres
Melodic Black Metal
Durée: 58 mn
Sortie le 28/02/2020
896 vues
Dark Fortress est un groupe allemand de black metal formé 1994 et ayant sorti 7 albums entre 2001 et 2014. Six ans après son prédécesseur, « Spectres from the Old World » est leur huitième opus. Malgré ses 58 minutes il fait partie des albums les plus courts du groupe, et sa variété fait passer l’écoute presque rapidement.

Dark Fortress a mis quatre ans a l’écrire et s’est en grande partie inspiré des photos que Morean, le chanteur, a prises lors de vacances au Chili. Et toute l’atmosphère du disque s’en ressent : l’ambiance est aussi glaciale que le littoral de l’Antarctique ! Il aborde les thèmes de la cosmologie, du cycle de vie d’un univers et de l’insignifiance globale de l’humanité.

L’album débute étonnamment par quelques secondes de bavardages radio en provenance du satellite soviétique Spoutnik, puis la tempête se déclenche via une introduction agressive très dans le style habituel des allemands. Se déroulent ensuite des titres très variés, avec une batterie omniprésente et même plusieurs passages de claviers plutôt bien amenés. Le chant est précisément articulé, rendant les paroles compréhensibles. L’ensemble est globalement moins mélodique que ce à quoi nous avait jusqu’ici habitué le groupe. Il s’agit du disque le plus « black metal » de tous ceux qu’ils ont produits jusqu’à présent, un black metal violent bien que froid et introspectif. L’œuvre reste toutefois abstraite et ne s’apprivoise qu’après plusieurs écoutes.

Dark Fortress nous délivre un concept album très black metal, à l’ambiance glaciale, et globalement moins mélodique que ses précédents opus