VICTORIUS
Plus d'infos sur VICTORIUS
Power Metal

Space Ninjas From Hell
Enora
Journaliste

VICTORIUS

«« Space Ninjas From Hell », un album de Power Metal enthousiasmant tant il déborde d'énergie et de compositions efficaces qui donnent furieusement envie de bouger»

12 titres
Power Metal
Durée: 46 mn
Sortie le 17/01/2020
1292 vues

Formé en 2004, Victorius est un quintet allemand de Power Metal dont le premier album, « Unleash the Titans », est paru en 2010, soit deux ans après leur première démo. Les musiciens collaborent avec Sonic Attack et SPV pour « The Awakening » (2012) et « Dreamchaser » (2014) avant de rejoindre Massacre Records pour « Heart of the Phoenix » (2017). Cette année, les musiciens signent chez Napalm Records et présentent fièrement leur cinquième opus : « Space Ninjas From Hell » !

Dès les premières seconds de ‘Tale of the Sunbladers', le ton est donné avec fougue par les guitares de Dirk Scharsich et Florian Zack, rapidement rejoints par la batterie lancée à toute allure ! Quel bonheur de retrouver un groupe de Power qui n'hésite pas à tout donner d'entrée de jeu ! Dans la foulée, voici ‘Ninjas Unite', une chanson tout aussi énergique, mais peut être plus mélodique qui permet au groupe de proposer quelque chose de plus old school, mais toujours aussi efficace, dans la forme. Vous pensez que Victorius ralentirait la cadence avec ‘Super Sonic Samourai' ? Il n'en est rien, alors accrochez-vous et découvrez ce titre un peu plus bas dans la chronique. On passe ensuite à quelque chose de bondissant avec ‘Evil Wizard WuShu Master', le grand méchant de l'histoire, vous l'aurez deviné, et le moins qu'on puisse dire c'est que le duo rythmique composé de Andreas Dockhorn à la basse et de Frank Koppe à la batterie tient la distance.

C'est avec une mélodie qui se veut orientalisante que Victorius nous accueille sur ‘Nippon Knights' et, si la chanson présente l'avantage de proposer quelque chose de plus apaisé que le reste, ce n'est pas la plus mémorable de l'album. On se demanderait presque par moment si le groupe n'est pas allé jeter une oreille du côté du groupe Ninjaman Japan, ce que ‘Shuriken Showdown' tendrait à confirmer… Les guitares rivalisent de vitesse alors que la voix de David Baßin continue de mener la danse. Sans transition, nous voici dans l'univers d'un cartoon pour ‘Wasabi Warmachine' avec une introduction qui prête à sourire et une proposition musicale d'envergure. Au niveau des références, les amateurs du genre apprécieront que Victorius puise dans un très large répertoire qui passe par Sabaton ou Gloryhammer, entre jeunes groupes et grands classiques, comme sur ‘Wracth of the Dragongod' !

Suivant le ton que des formations relativement récentes comme Twilight Force donnent à leurs titres, Victorius nous propose ‘Astral Assassin Shark Attack', effrénée et finalement assez amusante. Si vous adhérez à l'univers du groupe, le titre éponyme n'est qu'une formalité qu'on aura plaisir à retrouver en live. Alors que la fin de l'album approche, vous aurez sans doute remarqué le soin que le groupe apporte aux titres de ses morceaux, et ce n'est pas avec ‘Cosmic Space Commando Base', plus posé et délicieusement old school et Heavy, qu'on va changer d'avis ! Si on a sauté à pieds joints dans le monde que Victorius nous décrit au cours de l'album, ‘Shinobi Strike 3000' nous donne enfin les détails de cette histoire qui nous a été racontée, et qui laisse la porte ouverte à de nombreuses aventures à venir !

« Space Ninjas From Hell » présente le grand avantage d'être un album de Power Metal enthousiasmant tant il déborde d'énergie et de compositions efficaces qui donnent furieusement envie de bouger ! Si certains ont pu comparer le groupe à Gloryhammer, que ce soit pour l'aspect visuel ou les thématiques abordées, et s'il est difficile de nier tout lien entre les deux groupes, il faut malgré tout admettre que Victorius a de multiples influences dont il parvient à se détacher pour proposer des morceaux réussis.