Sociopathic Constructs
Shades Of God
Journaliste

ABNORMALITY

«Avec « Sociopathic Constructs », Abnormality offre un album d'un efficacité redoutable, du Death Metal pur et dur qui écrase tout sur son passage»

9 titres
Technical/Brutal Death Metal
Durée: 33 mn
Sortie le 10/05/2019
358 vues

En un peu moins de 15 ans de carrière, Abnormality s'est construit une jolie réputation notamment grâce à des albums puissants et extrêmement bien maîtrisés comme « Mechanisms of Omniscience » en 2016 ou « Contaminating the Hive Mind » en 2012. Les mauvaises langues vous diront que c'est aussi parce que les Américains ont derrière le micro une femme, Mallika Sundaramurthy, mais cet argument est un peu léger pour être pris au sérieux, puisqu'Abnormality c'est quand même bien plus que la puissance vocale de la demoiselle. Toujours est-il qu'en ce mois de mai sort la nouvelle offrande du groupe, « Sociopathic Constructs », attention zone de turbulences en approche, ça va pas mal secouer.

Il ne faut pas longtemps à « Sociopathic Constructs » pour démontrer sa terrible puissance, dès l'entame l'auditeur est cueilli à froid par 'Monarch Alpha' où la brutalité et la technique se rencontrent sur fond de growls hyper caverneux, le tout surplombé par une ambiance ultra pesante. On comprend tout de suite que les 33 minutes vont être violentes, qu'Abnormality n'est pas là pour enfiler des perles mais bien pour balancer les décibels par paquets de 100 avec une agressivité non-dissimulée. Néanmoins n'allez pas croire que les Américains font dans le bête et méchant, derrière la brutalité se cache une technique sans faille qui fait que chaque passage, chaque changement de rythme, chaque note est pensée et réfléchie pour un résultat d'une justesse impeccable. Preuve en est avec 'Transmogrification of the Echoborgs' qui après un départ très mi-tempo dévoile toute sa hargne qui est entrecoupée par des breaks d'une lourdeur apocalyptique suivis d'un solo du bel effet. 'A Catastrophic and Catalyzing Event' n'est pas en reste, 5 minutes d'une extrême intensité qui voit Abnormality étaler toute sa science du Death Metal en multipliant les changements de rythmes, les breaks et les soli, tout y passe, c'est un véritable récital de brutalité qui est ici délivré. Les titres passent, les minutes défilent, et force est de constater que « Sociopathic Constructs » ne baisse jamais le pied, l'impact de chaque titre est réel et contribue à un ensemble cohérent et efficace du début à la fin. Hormis l'interlude 'Aeturnum', aucun moment de repos n'est accordé, c'est un déferlement de haine qui s'abat sur vous sans jamais vous lâcher un seul instant. L'écrasant 'Dying Breed' ne prouvera certainement pas l'inverse, notamment quand Abnormality passe la surmultiplié avant de revenir sur une rythmique quasi étouffante, tout comme le très technique 'A Seething Perversion' qui montre un aspect légèrement différent de ce que peut faire le groupe. Si à cela on ajoute une production en béton et un artwork en parfaite adéquation avec la musique, on obtient tout simplement un album de Death Metal des plus redoutables.

Avec « Sociopathic Constructs », Abnormality offre un album d'un efficacité redoutable, du Death Metal pur et dur qui écrase tout sur son passage. Les années passent et la formation menée par Mallika Sundaramurthy continue son chemin en s'imposant petit à petit comme une valeur sûre de la scène, gageons que dans quelques temps elle sera sans doute citée comme référence, c'est en tout cas tout ce qu'on peut leur souhaiter et sincèrement c'est bien parti pour être le cas. Allez hop, on clique sur le lien juste en dessous, on se fait plaisir, on monte son et on profite des décibels.

ABNORMALITY
Plus d'infos sur ABNORMALITY
Technical/Brutal Death Metal