SMOKE THE SKY
Plus d'infos sur SMOKE THE SKY
Southern/Groove Metal

The Human Maze
Maitre Jim
Journaliste

SMOKE THE SKY

«Un album carré et appliqué, mais qui manque un peu de caractère pour s'imposer.»

11 titres
Southern/Groove Metal
Durée: 62 mn
Sortie le 13/07/2018
3565 vues
ALL NOIR

Les Munichois de Smoke The Sky nous rappellent, s'il le fallait que l'Allemagne est un grand pays de métal. Et pas seulement grâce au syndicat ultrapuissant de la métallurgie. Mais aurait-on pensé à un son aussi groovy, aussi southern de la part des teutons ? Habituellement, on est plus gâtés par du heavy, voire très, très heavy. Mais là, nous avons droit à un son qui fera assurément penser à la lourdeur et la moiteur des bayous du côté de Down, mais qui rappelle un peu de Metallica aussi, dans la construction des morceaux. Voire même parfois à Slayer, sous forme de clin d'oeil notamment.
Le quatuor, formé en 2010 trouve ses influences dans Alice In Chains, Pantera ou encore Prong. Primé en 2013 par Metal Hammer, catégorie « démo du mois », le groupe sort donc son 2ème album, autoproduit : « The Human Maze ».

Smoke The Sky nous réserve un album bien marqué par ses influences : des compos tantôt heavy et lentes, tantôt plus rythmées et hargneuses. Et toujours assez progressives et alternées.
Mais ce qui démarque les titres, au final, ce ne sont pas tant les influences… mais plutôt leur rendement qualitatif.
Si des morceaux comme ‘Avoid the void' ou ‘Mephisto' permettent de poser les bases du son heavy / groovy rock des allemands, il n'en reste pas moins que ces compos ne sortent pas vraiment du lot et n'offrent rien de très jouissif. En fait elles donnent une sensation de déjà entendues meilleures ailleurs. Bien exécutées et techniquement justes, mais un peu trop plates et pas assez expressives, malheureusement. Dans la même veine, ‘The night' et ‘Time to die again', qui finissent l'album se présentent assez bien, mais sans particularité forte qui les distingueraient. Les amateurs de sonorités sudistes apprécieront cependant les mélodies quelque peu lancinantes du dernier titre. Un peu plus vivant que les autres.
A l'opposé, Smoke The Sky propose aussi des morceaux plus accrocheurs et des riffs plus rentre-dedans. ‘Skysucker Inc' démarre sur un petit bijou de ligne de basse (un peu trop court d'ailleurs) avant de propulser les allemands dans un superbe titre teinté de sludge, avec un rythme et des guitares impeccables. ‘The engineers', qui porte bien son nom, offre un gros riff en PM qui rappelle Tool, avant l'accélération. Le morceau est appliqué et riche en changement de rythmes. Un mini-prog en somme. Toujours au coeur de l'album, 2 morceaux se distinguent par leur rapidité et leur petit clin d'oeil aux références du Thrash Metal. ‘Raw is the law' est effectivement brute, sombre, directe et… y aurait pas comme une petite dédicace à Slayer ? Tandis que ‘It's human' commence sur des bases plutôt posées et mélodiques avant de déclencher la foudre à la façon d''un ‘Battery' sur la fin du morceau. Surprenant !

Au final, « The Human Maze », reste un album propre, carré, sérieux. Le son est nickel, les cordes bendées rappellent le penchant de SmokeThe Sky pour les sonorités du gros rock de Louisiane. Étonnant de trouver ce son outre-Rhin ! Mais dans son ensemble, l'album manque quelque peu d'originalité. Dommage, dans la mesure où le groupe se montre capable de balancer quelques riffs heavy à souhait et des soli bien faits comme sur ‘Iron sun ‘ ou ‘Mr. Chaos'. Un ensemble qui reste tout de même agréable à l'écoute.