Slaves of the Shadow Realm
Shades Of God
Journaliste

LEGION OF THE DAMNED

«Du bon vieux Death / Thrash 4 étoiles, voilà ce que propose Legion of the Damned avec « Slaves of the Shadow Realm » et croyez nous, une écoute vaut le détour»

11 titres
Death / Thrash Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 04/01/2019
1322 vues

Legion of the Damned n'est pas ce qu'on peut appeler un jeune premier. Quand on traine derrière soi 27 ans de carrière (en prenant en compte la période Occult de 1992 à 2005), on possède légitimement un statut de groupe connu et reconnu, autant sur disque que sur scène d'ailleurs. À l'heure de la sortie de leur nouvel opus, « Slaves of the Shadow Realm », on sait plus ou moins à quoi s'attendre avec les Hollandais, on a forcément une idée du contenu, mais en même temps on a hâte de l'écouter. C'est ça qui est fort avec eux.

Si certains groupes aiment entretenir un suspense haletant concernant leur musique, ce n'est pas le cas de Legion of the Damned pour qui l'important se situe ailleurs. Il se situe dans la manière dont les titres vont être exécutés, et généralement c'est avec une hargne non dissimulée. Pour « Slaves of the Shadow Realm » c'est une fois de plus le cas, Legion of the Damned n'y va pas par quatre chemin et balance son Death / Thrash sans prendre de gants, ça explose dans tous les sens, et tant pis pour vous si vous êtes sur leur passage. Il suffit de jeter une oreille sur les tonitruants 'Nocturnal Commando' et 'Charnel Confession' pour comprendre que les Hollandais ne font pas dans la dentelle, aux riffs rapides du Thrash se succèdent la puissance du Death Metal sans pour autant oublier de mettre un peu de mélodie et quelques soli pour renforcer l'impact des titres. On se dit que certes c'est du déjà-vu, mais c'est tellement bien foutu qu'il est impossible de ne pas être pris dans un headbang frénétique. Ce n'est surement pas 'Slaves of the Southern Cross' qui prouvera le contraire avec sa rythmique ultra soutenue entrecoupée de moments plus mi-tempo où Legion of the Damned fait parler la lourdeur dans une ambiance très occulte. Si 'Warhounds of Hades' suit plus ou moins le même schéma, des morceaux comme 'Palace of Sin' et 'Black Banners in Flames' n'auront que le but de vous servir des décibels par paquets de 100 sans se soucier de votre état. En gros, « Slaves of the Shadow Realm » c'est du Legion of the Damned pur jus, celui qu'on connait et qu'on aime, qui envoie un Death / Thrash addictif et violent, ni plus ni moins.

Si effectivement ça tabasse sévère pendant presque 50 minutes, on ne peut pas décemment réduire « Slaves of the Shadow Realm » uniquement à cela. Quand on tend l'oreille de près, on s'aperçoit vite que chaque titre est construit avec beaucoup de soin, que le travail réalisé par les Hollandais en impose un maximum. Que ce soit la production, l'artwork ou les ambiances, tout est ici calculé au centimètre pour un résultat des plus convaincant. Pourquoi en faire des tonnes quand on peut être efficace en étant simplement soi-même ? La question n'a d'intérêt que quand on manque de spontanéité.

Du bon vieux Death / Thrash 4 étoiles, voilà ce que propose Legion of the Damned avec « Slaves of the Shadow Realm » et croyez nous, une écoute vaut le détour. Se réinventer, évoluer, sortir de sa zone de confort c'est bien, mais il faut parfois se baser sur ses acquis pour réussir là où beaucoup échoue. Legion of the Damned s'appuie sur ses compétences et balance de ce fait un album qui transpire le vrai, l'authentique, le naturel.

LEGION OF THE DAMNED
Plus d'infos sur LEGION OF THE DAMNED
Death / Thrash Metal