On va tous crever
Ben Tardif
Journaliste

SIDILARSEN

« Un album résolument écolo et politiquement engagé qui risque fort de marquer les esprits. Aucun doute que le ''On va tous crever'' va donner en live !»

11 titres
Rock
Durée: 53 mn
Sortie le 26/04/2019
5933 vues

"On va tous crever" est le 7e opus des toulousains de SIDILARSEN après bientôt 22 ans d’une carrière qui s’est bien accélérée depuis leur Hellfest 2017 avec "Dancefloor Bastards" (2016), un Downolad en 2018 et un DVD live anniversaire des 20 ans "In Bikini Dura Sidi" enregistré au Bikini de Toulouse fin 2017 sorti au printemps 2018. Tout s’enchaîne parfaitement depuis maintenant 2 ans et on ne peut que se réjouir de cette montée en puissance !

Après un petit break mérité suite aux 18 mois de tournée du DB tour, c’est un passage en studio durant la trève hivernale qui a permis d’accoucher du nouveau-né.
C’est avec une production de l’excellent et fidèle « plume », que le talentueux et respecté new-yorkais Irvine DEVYNE (Terror/ Foofighters) va enfoncer le clou avec le mastering, et frapper un grand coup avec ON VA TOUS CREVER !

Et bien on peut dire que cet album nous met une belle claque. Voilà une belle surprise que ce cru 2019 , avec du sang neuf qui ne renie pas ses origines « métal-electro » pour autant !

Résolument plus métal avec des riffs bien lourds avec toujours la patte « Sidi », que les sidi fans qui nous lisent se rassurent ! Et oui Sylvain (SARROBERT) le nouveau bassiste depuis un an, et guitariste ( UPON US ALL), a quant à lui apporté ce nouveau souffle vraiment beaucoup plus « fat » avec ses influences djent ! Aucun doute que cet album risque de toucher un auditoire encore plus large. L’ascension ne fait que commencer avec une scène métal française mise à l’honneur et bien représentée dans le sillage des MASS HYSTERIA.

Un premier titre de l’album est sorti début avril avec son clip (A VIF) très sombre à l’image de l’univers de l’album "On va tous crever". Ce titre évocateur résume bien la volonté du groupe d’aborder des thèmes graves et sérieux, parfois peu optimistes comme le dérèglement climatique, l’écologie avec "interdit de se taire", ou encore les (r)évolutions technologiques et l’influence des GAFAM (Google Amazon Facebook Microsoft) avec "zéro un zéro", mais aussi sur les puissants de ce monde ("Money game"). Ça nous rappelle un peu des titres engagés comme "Des Milliards" qui clôture "Chatterbox" en 2014.

Un album résolument écolo et politiquement engagé ("Gods got guns" avec une Amérique catho-puritaine et son "Dieu est armé !") qui risque fort de marquer les esprits. Cet album est loin d’être léger à plusieurs titres.

Le son global de ce petit nouveau navigue entre titres très indus et gros son métal bien lourd. On sent la petite influence rammstein-isante ! Un peu des cousins français de Mass Hysteria par moment aussi. Un step a résolument été franchi içi, tant au niveau de la compo (noirceur, ambiance générale) du chant/guitare, que sur la technicité et la qualité de l’enregistrement.

Aucun doute que le "On va tous crever" va donner en live ! (tout comme les deux derniers albums), résolument taillé pour le live et les prestations scéniques léchées habituelles. Ça promet un tour 2019/2020 du même acabit que le "Dance floor"Bastards" Tour (2017/2018) Ça sent bon un petit Hellfest ou Dowload en 2020 ?

Tracklist
1- A Vif
2- Money game
3- Interdit de se taire
4- Zero un zero
5- Gods got guns
6- Start up nation
7- We come to get it
8- On va tous crever
9- Powerful day
10- Dans tes bras
11- L’ardeur du vivant