Sempiternal Void
Shades Of God
Journaliste

UNDEAD PROPHECIES

«Après un premier méfait des plus séduisants, Undead Prophecies récidive magnifiquement avec « Sempiternal Void » et prouve s'il le fallait que le Death Metal est une affaire sérieuse»

9 titres
Old School Death Metal
Durée: 39 mn
Sortie le 22/03/2019
1126 vues

En 2015, Undead Prophecies (simplement appelé Undead) balançait son premier opus, le tonitruant « False Prophecies ». Le mystérieux quintette assumait alors parfaitement son côté old school et ''hommage'' aux racines d'une scène qui depuis plus de 30 ans voit défiler un nombre incalculable de formations dont la réussite et le projet artistique connaissent des fortunes diverses. En 2019, Undead Prophecies n'a pas vraiment changé, il fait toujours de l'anonymat un atout et puise son inspiration dans le Death de la vielle école.

Il est inutile d'entretenir un suspense haletant digne d'un scénario écrit de la main d'Hitchcock, la cuvée 2019 d'Undead Prophecies qui se nomme « Sempiternal Void », se situe dans la droite lignée du précédent album, avec toutefois une personnalité plus assumée. En une quarantaine de minutes les gaillards balancent les titres avec une hargne non feinte et un savoir-faire qui leur est bien propre, c'est carré, millimétré, rien ne dépasse, c'est le Death Metal de souche, celui dans son plus simple appareil : franc et direct. Dès les premières notes d''I Summon Demons' on devine à quelle sauce on va être mangé, c'est ravageur, destructeur, si le tempo est majoritairement soutenu quelques variations du plus bel effet viennent s'intercaler avec de nombreux leads et soli de guitares, l'entrée en matière ne laisse que peu de doutes sur la qualité générale du contenu. 'Unholy Entity' et 'Insidious Manipulators' ne font que confirmer l'impression de départ, Undead Prophecies n'envoie pas un Death brutal et primitif mais construit bel et bien ses morceaux avec soin en prenant sans cesse l'auditeur à contre-pied notamment grâce à des variations de tempo ultra efficace qui leurs confèrent une épaisseur incroyable. Autre élément qui ne passe pas inaperçu, c'est l'aspect mystique qui se dégage de « Sempiternal Void », il suffit d'écouter le très lourd 'The Souls I Haunt' pour s'apercevoir que le groupe apporte à sa musique une touche occulte qui écrase littéralement de son poids l'album, Undead Prophecies tenterait-il d'ouvrir les portes menant à l'enfer ? Si c'est le cas, l'objectif est atteint sans le moindre problème.

Cependant, si vous êtes adaptes du Death Metal moderne et des blasts en tout genre, ce n'est pas avec « Sempiternal Void » que vous trouverez votre compte. Ici tout sent le travail à l'ancienne, des vocaux au son des guitares en passant par celui de la basse qui n'est pas là juste pour amener de l'impact mais qui forme bien un merveilleux duo avec la batterie quand elle ne vit pas pour elle-même. 'Above The Claws of Doom' illustre bien ces propos, entre puissance et technique, il est l'un des incontournables de cet opus taillé dans le moule des anciens. Pour autant n'allait pas croire que « Sempiternal Void » est une parodie, ou une sorte de ''revival 80's'', visant juste à ses membres à se faire plaisir, Undead Prophecies possède tous les atouts techniques et la culture old school qu'il sait utiliser à sa manière, il sait la façonner pour lui donner une personnalité ainsi qu'une réelle identité.

Après un premier méfait des plus séduisants, Undead Prophecies récidive magnifiquement avec « Sempiternal Void » et prouve s'il le fallait que le Death Metal est une affaire sérieuse. Old school, franc, direct, cet opus s'inscrit directement dans le chemin tracé par les grands noms du style, plus qu'un simple hommage brouillon sans âme, c'est l'essence naturelle du Death qui règne du début à la fin avec en sus une remarquable atmosphère occulte.

UNDEAD PROPHECIES
Plus d'infos sur UNDEAD PROPHECIES
Old School Death Metal